Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

nov 05
Appel au calme des auteurs dans l'

Appel au calme des auteurs dans l'"affaire" du blog de Franquin

Posté par We Do BD

Nous avons lu avec intérêt le message publié par Eric "Turalo" Dérian dans lequel l'auteur essaye de calmer l'"affaire" du blog de Franquin et de faire cesser les débats inutiles qui remuent pas mal de monde dans la blogosphère BD. Nous connaissons sufisamment cet auteur pour savoir qu'il ne peut être soupçonné d'utiliser des excuses et des regrets sincères pour mettre en avant son livre une dernière fois, là n'est pas sa démarche, nous trouvons ce texte suffisamment noble et respectueux de toutes les parties pour le republier ici :

"Depuis quelques jours, un fait divers secoue le Landerneau de notre petit monde de l'édition BD, à l'origine duquel se trouve mon travail en collaboration avec Piak, le recueil en livre de notre série "Le Blog de Franquin"…

Album-blog-de-franquin C'est la confrontation de deux parties, chacune de bonne foi, qui ont une idée différente sur le même sujet : André Franquin.
D'un côté, il y a "nous" (les auteurs, Piak et Turalo, mais en première ligne les co-éditeurs Drugstore (Groupe Glénat) et Foolstrip), qui avons de notre avis fait acte d'hommage à l'œuvre de l'auteur comme à l'auteur lui-même… Sur un ton décalé, certes, mais avec humour et respect.

De l'autre, il y a Marsu Productions, qui représentent à la fois l'œuvre de l'auteur et ses ayant-droits, et défendent ici leurs intérêts d'un point de vue moral. Ils s'opposent par principe au sujet de notre série, et ont le droit de le faire puisqu'il sont "propriétaires" du nom Franquin, en temps que marque déposée. Il est important de préciser qu'il ne s'agit pas de leur part d'une offensive intéressée, puisqu'il ne réclament aucune contrepartie pécuniaire : ce n'est vraiment pas une histoire de gros sous, comme certaines personnes le soupçonnent.
Et dans l'ordre des choses, ce sont eux qui ont gain de cause.
En conséquence, ils ont demandé au Groupe Glénat de retirer le titre de la vente et de leur catalogue, ce à quoi ne peuvent plus s'opposer nos éditeurs.

Au commencement, nous avions créé cette série pour une diffusion sur le net en association avec les éditions numériques Foolstrip.
On savait que l'on flirtait avec le risque de réactions de la part des ayant-droits d'André Franquin, mais nous comptions sur le contenu de notre travail pour jouer en notre faveur et nous affranchir de tout soupçon sur nos intentions avant la moindre sanction.
Nous en étions toujours là lorsqu'il s'est agi de penser à une édition "physique" du travail publié sur le site : nous n'avions eu aucun écho officiel ni officieux consécutifs à la diffusion sur internet, qui s'est quand même étalée sur près de 2 ans… Le "Blog de Franquin" était alors largement diffusé et recueillait même les témoignages de passionnés qui étaient encore alors très défiants sur le sujet abordé dans nos pages, mais finalement agréablement surpris à la lecture de notre récit.
S'il fallait, après la publication du livre, aborder ce sujet avec quelques personnes froissées, nous avions la naïveté de croire qu'il serait possible de trouver un terrain d'entente raisonnable sur la simple lecture de notre travail…
Nous n'avions pas prévu cette dimension de "marque déposée", qui stoppe aujourd'hui net nos efforts.
Pour contourner le problème, si nous avions pu l'anticiper, aurait-il fallu que nous atténuions notre prétention d'hommage au profit d'une expression satirique assumée et ne jamais nommer expressément notre personnage "Franquin", mais "Franquinou" ou "André F." ?
Cette option m'aurait semblé hypocrite et je ne me serais pas reconnu dans cette démarche.

Hélas, de l'aveu de Jean-François Moyersoen, responsable de Marsu Productions, il semble que la diffusion du titre et son écho dans la presse aient pu heurter la famille Franquin, et je ne peux que sincèrement m'en désoler et m'en excuser ici.
Ce n'était bien évidemment pas le but de notre travail, et ce résultat malheureux est forcément dû à notre maladresse. Nous avons pourtant fait de notre mieux, sans autre prétention que de faire une bande dessinée dans une tradition proche de cet "âge d'or" que nous aimons, pour faire rire et se souvenir…
Pas par le biais le plus facile, mais en toute bonne foi.
En 1994, André Franquin gratifiait mon premier album, pourtant malhabile et bien vert, d'une préface généreuse et bienveillante… J'ai peut-être présumé que cet accueil exceptionnel dans le métier m'affranchirait de toute présomption, c'était une autre maladresse.

Le retrait du livre est la conséquence malheureuse d'une incompréhension, et me semble logique en terme de "réparation", même s'il s'agit de renvoyer aux oubliettes 2 ans de travail.
S'il me reste un seul regret, c'est que la décision de Marsu Productions soit une décision de principe et pas le résultat d'une lecture avisée de notre livre.

Par contre, il reste nos éditeurs qui nous ont fait confiance, qui nous ont accompagnés et qui ont investi, humainement et financièrement, dans la production et la diffusion de notre travail. Ça ne sera pas sans conséquence, puisqu'il faut appeler un chat, un chat, sur la santé d'une petite structure comme Foolstrip qui a proportionnellement misé gros sur nous, et je ne peux que m'en sentir doublement mal-à-l'aise : la sanction est lourde.

Blog-de-franquin 

Merci à tous ceux qui sont venus nous exprimer leur soutien, publiquement sur nos pages, via messages privés ou mails, à ceux qui se sont émus du sort de notre livre ou qui s'en sont simplement fait l'écho plus ou moins subtilement sur leurs sites ou blogs.

Il convient maintenant de calmer le jeu en respectant, sinon la volonté d'André Franquin, celle de ceux qui parlent aujourd'hui en son nom et pour qui le respect de sa mémoire est une mission et une conviction sincère.

Eric "Turalo" Dérian"

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards