Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

août 27
Invité 2009 #59 : Emopicto

Invité 2009 #59 : Emopicto

Posté par We Do BD

Notre 59ème invité fera sa première séance de dédicace au Festiblog! Depuis 4 ans il préside l'assemblée générale du joyeux GumcLub sur son blog Emopicto&leGumcLub, voici Emopicto :

Coussins_Festiblog

Qui es-tu ?

Emopicto, mais je vous rassure ce n'est pas mon vrai nom, c'est un pseudo bien entendu, dont l'origine n'est pas assez intéressante pour que je la développe ici. Non, en vrai je m'appelle Gaël, je suis né à Chalon-sur-Saône (la ville de Nicéphore Nièpce, la star locale). En bon provincial, je suis venu à Paris pour les études, maintenant j'y travaille et je suis installé à Melun. Pourquoi Melun ? Parce que...

Comment as-tu commencé à dessiner ?

Depuis petit, j'ai toujours plus ou moins gribouillé ou fabriqué des petits objets. J'ai toujours aimé bricolé des histoires avec des images. Mais je m'y suis plus sérieusement mis, même si ce ne pas très sérieux, vers la fin des mes études et plus encore à l'ouverture de mon blog.

As-tu suivi une formation ?

Bac Littéraire avec option cinéma/audiovisuel, parce que j'aimais bien les images qui bougent, faire des storyboards et rêvais d'être sur des plateaux de tournage. Ensuite école de cinéma pour les mêmes raisons, mais qui m'a définitivement fait changer d'orientation, parce qu'étant d'un naturel solitaire, le travail d'équipe sur un plateau de tournage, c'était pas pour moi. Ensuite, j'intègre l'école des Gobelins en section Photographie/Traitement de l'image; et là je trouve ma voie: ce sera la retouche photographique, qui est maintenant mon métier. Au bout du compte je m'y retrouve car mon travail est très lié au dessin.

Coussin_pinup Peux-tu présenter ton blog ?

Le blog porte le nom de "Emopicto&LeGumClub". Le terme "GumClub" est inspiré du "Gun Club" du roman De la Terre à la Lune de Jules Verne, où il est question d'un groupe d'amateurs d'armes à feu qui se réunissent pour parler canons et autres machines de mort. Je trouvais ça tellement idiot que des types se retrouvent pour papoter de flingues, que j'ai voulu imaginé un endroit où puissent se côtoyer des personnages eux aussi absurdes, mais plutôt marrant et bon enfant. Du coup, il n'y a pas de thèmes ou de styles particuliers sur le blog; c'est un mélange, une galerie d'histoires et de gugus qui viennent au grès des envies.

Pourquoi as-tu commencé à bloguer ?

L'envie est venue de montrer et de faire partager mes images. Au début, je le faisais par le biais de communautés web (comme Made in Strator, qui n'existe malheureusement plus). Par la suite j'ai voulu quelque chose d'un peu plus personnel, d'avoir mon espace à moi. Mais mes connaissances en matière de programmation et de création de site étant plus que limitées, je me suis dirigé vers le format blog qui était alors en pleine ébullition. Ça me plaît bien, même si je ne contrôle pas tout, et il y a les retours des visiteurs qui sont plus visibles que sur les communautés. Il y a trois ans maintenant que je tiens ce blog.

Quel public voulais-tu rencontrer ?

Disons qu'au début le blog était un peu comme une bouteille à la mer. Une fois lancé, quelqu'un allait peut-être le voir, l'aimer et en parler autour de lui. Et puis oui, petit à petit ça a pris. J'engrange pas non plus foule de monde, mais j'ai de plus en plus de visiteurs qui comptent beaucoup à mes yeux.

Et finalement qui sont tes lecteurs ?

Euh... vous voulez dire mis à part la famille et les copains ? Et bien ce sont essentiellement d'autres blogueurs/dessinateurs qui apprécient mon univers (et pour moi ça vaut de l'or) et des visiteurs qui viennent pour beaucoup voir mes strips et mes papertoys (à en croire les statistiques d'Overblog).

Combien de temps passes-tu en moyenne sur tes notes ?

Pour ça c'est de l'ordre de l'aléatoire et ça m'est assez difficile à quantifier. Je peux très bien passer peu de temps sur une note si l'envie me prend de poster un dessin rapidement fait ou un crayonné, avec peu ou sans textes. Parfois je mets des illustrations qui m'ont demandé plus de recherches. En grande majorité, je prends le temps de composer des notes successives sur un même thème pendant une période; par exemple en ce moment, ce sont des légumes personnifiés fais aux crayons de couleur, et demain qui sait ?

Lacasentro27



Est-ce que ce sont des dessins spécialement faits pour le blog ?

Oui, presque tous les dessins sont réalisés pour le blog. J'en fais aussi pour des concours ou des événements; pendant un temps j'en faisais pour le blog de Matelsom (site de vente de literie en ligne) qui illustraient des thèmes liés au sommeil et qui y sont d'ailleurs toujours visibles. Mais au final, tous ces dessins se retrouvent chez moi.

Avec quoi dessines-tu ?

J'ai à la base une formation numérique, donc la plupart de mes dessins sont réalisés sur ordinateur, du crayonné, de l'encrage à la couleur. Mais depuis quelques temps, je vais vers des techniques traditionnelles comme la couleur directe aux crayons de couleur brut ou aquarellé . Pour prendre des exemples, sur ma série de strips "Lacasentro", avant, seul l'encrage était fait au feutre, et le reste (crayonné et couleur) était fait sur ordinateur ; maintenant seule la couleur est faite numériquement. Pareil pour les coussins que je dessine, les techniques changent en fonction de mes envies. Il n'y a que les illustrations que je peaufine le plus qui restent tout numérique. J'ai enfin trouvé deux stylo-feutres qui me convenaient bien: les Pigma Micron 02 et 05.

Quelles sont tes influences graphiques ?

Je suis quand même très influencé par le style de Trondheim. C'est le type de trait et de style narratif dont je me sens le plus proche. Et puis depuis petit, j'ai toujours lu l'hebdo Spirou; la première chose que je lisais dedans, quand je l'avais en main, c'était la double page appelée "La balise à cartoons", j'adorais ça, on y trouvait plein de trucs dans tous les sens, des petits dessins, des belles illus, des strips, tout ce que j'aime en gros. Je crois que ça a nourri mon imaginaire au fil du temps. C'est dans ce mag aussi que j'ai découvert "Plunk" de Cromheecke & Letzer, dont Lacasentro est proche je pense dans le côté absurde. Je suis aussi un grand consommateur de strips, mon format préféré, et de cartoons.

Combien de temps passes-tu sur les blogs des autres ?

Je vais voir mes blogs préférés tous les jours sans exceptions (sauf vacances éloignées de tout)!!! Peu importe le temps que ça me prend, quand on aime on ne compte pas, surtout quand il s'agit du travail des copains.

Blue_moon



Quels sont ceux dont tu es fan ?

Je peux les classer en trois catégories; dans chaque j'adore tout ce qui se fait et c'est une vraie joie d'aller les voir, mais je ne le ressens pas de la même façon. Il y a ceux qui forcent mon respect et auxquels je voue une véritable admiration parce que le style me touche beaucoup: Bill Presing, Nancy Pena, Larcenet. Il y a ceux dont je suis fan parce qu'ils m'ont donné l'envie d'ouvrir mon blog et qui m'influencent : Trondheim, Ak, Libon et Capucine, Clotilde Goubely, Yannick Thome. Et il y a ceux des blogueurs avec qui j'ai pu rentrer en contact et avec qui j'ai trouvé des affinités dans nos travaux respectifs: Mic, Sti, Sylvain Euriot, Jean-Philippe Morin et Romain Bouzigues "Vermine01" (hé z'avez vu les copains j'ai réussi à vous placer). Il y a aussi deux blogs que je vais consulter régulièrement qui parlent du dessin sous toutes ses formes: Drawn (blog canadien) et le blog de l'agence Lezilus.

As-tu fait des rencontres grâce aux blogs ?

Hé hé, oui et pas des moindres. Ce sont des rencontres qui ont, je pense, énormément contribué à faire évoluer mon dessin et qui font que j'ai la chance d'être présent au Festiblog 2009. La première a été avec Julie, qui tenait le blog de Matelsom, qui m'a donné ma chance en me permettant d'illustrer ses articles avec mes coussins et me faire connaître. Ma participation à "la chaîne des blogbédéistes" de Double P a aussi été très importante car elle m'a permis de rentrer en contact avec Mic. Mic, qui par la suite, m'a convié à participer à l'aventure "Strip Team" (blog qui a malheureusement fermé ses portes maintenant) où avec Sti et d'autres dessinateurs vraiment sympa on s'amusait à proposer des strips, uniquement des strips, rien que des strips. Ça a fait boule de neige, d'autres rencontres cool avec Euriot, Morin, Vermine01, les p'tits gars de Manolosanctis.

Es-tu sensible aux commentaires ?

Oui bien sûr, j'en ai peu mais toujours très sympathiques et encourageants. Dans l'ensemble, ils sont toujours constructifs.

Pour toi, quels sont les points forts du blog et de la BD en ligne ?

L'intérêt du blog dessiné, est que dans ce format de diffusion, les auteurs sont leur propre éditeur, leur propre rédac en chef. Personne n'est là pour nous donner des contraintes de styles, de timing. Personne n'est là pour nous dire "non, franchement là c'est pas vendeur", "c'est pas ce qui se fait en ce moment", "moi, perso, j'aurais pas vu ça comme ça" ou "tu pourrais pas faire un truc plus rock n' roll?". Pour moi, les blogs BD s'apparentent aux fanzines et aux auto-éditions du temps où le web n'avait pas encore pris tant de place. Il y a la liberté de mener son travail comme on l'entend. Pour la BD en ligne (en dehors du marché BD classique) où plusieurs auteurs se retrouvent, c'est pareil; après tout dépend comment est initié le projet. Ce sont des formats qui offrent une grande liberté dans la façon de raconter des histoires.

BouliBob&Tortone_03



Et les points faibles ?

La blogosphère BD a pris une telle ampleur, qu'on pourrait y voir un espace saturé comme l'est le circuit de la bande dessiné en général. Il y a beaucoup de monde et de choses à voir; en tant que lecteur c'est parfois difficile de s'y retrouver et en tant que blogueur c'est pas forcément simple de faire sa place.

Comment penses-tu que la blogosphère BD va évoluer ?

Je pense qu'elle restera un tremplin pour ceux qui veulent vivre de leur passion et une bonne plate-forme d'échange pour tous ceux qui souhaitent seulement s'exprimer en montrant leur travaux. Elle a encore de beaux jours devant elle.

Penses-tu que les gens vont de plus en plus lire de BD en ligne ?

Avec le développement rapide des supports numérique nomades que l'on connaît en ce moment, ça ne fait aucun doute. C'est quand même sympa de pouvoir se trimballer avec toute sa bibliothèque BD en poche.

De manière générale, penses-tu que la BD numérique (à lire sur le web, sur iPhone, sur PSP...) pourrait nuire à la BD papier ?

Très franchement je ne crois pas. Même si il y a le plaisir de lire une BD numérique, de la manipuler en faisant dérouler ou glisser les images, il manque quelque chose dans cette manière de lire: le plaisir d'avoir en main l'objet en lui même. C'est beau une librairie ou une bibliothèque remplie de livres tous différents par leurs tailles, leurs papiers; enfermés dans un même petit format qu'est l'iPhone, ils risquent de se ressembler tous un peu. Et les livres jeunesses où il y a parfois des trous et des découpes dedans, comment on fait numériquement? Vu le prix des joujoux numériques, ça serait bête de les percer, non? Je préfère de loin lire "Les petits riens" de Trondheim sur papier que sur écran.

Patate Où peut-on voir ton travail en dehors des blogs ?

Malheureusement nul part ailleurs que sur internet. Mais j'espère pouvoir un jour finaliser certains projets en vue d'une édition papier.

As-tu des albums ? Peux-tu nous les présenter ?

J'ai récemment rejoint Manolosanctis, une nouvelle maison d'édition en ligne, où je propose une série de strips qui s'appelle "Lacasentro". Ce sont des bandes de quatre cases avec un personnage récurrent, une petite brique jaune, à qui il arrive des histoires toujours très bêtes. La série est loin d'être finie, elle s'étoffe tout doucement.

Qu'attends-tu de ta venue au Festiblog ?

J'attends de faire des rencontres et de pouvoir mettre un visage sur mes blogueurs stars. J'aimerais aussi y voir les copains. Et puis ce sera une grande première pour moi, car ça sera mes premières dédicaces. J'avoue que je flippe un peu, j'espère être à la hauteur et ne pas décevoir les visiteurs de l'événement.

Parle-nous d'un truc qui n'a rien à voir avec la BD et que tu aimes ?

J'aime beaucoup cuisiner. A la maison on essaie plein de trucs. Les spécialités: les champignons de Paris hongrois à la grecque, la glace à la fraise ultra riche et les macarons foireux. D'ailleurs, si certains ont la technique pour pas les louper... ça nous intéresse.

Un dernier mot ?

Oui. (Notez ici un gag classique faisant preuve de la grande imagination qui est la mienne, si si je vous assure)

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards