Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

août 19
Invité 2009 #51 : Antoine Latour

Invité 2009 #51 : Antoine Latour

Posté par We Do BD

Notre 51ème invité est un jeune auteur qui tient le site sos-webcomic.com et le blog La Rubrique A où, en plus de ses planches "classiques", il expérimente les diverses possibilités de narration qu'offre la BD numérique (un sujet qui nous intéresse particulièrement). C'est pourquoi nous sommes heureux de l'accueillir pour la première fois au Festiblog. Voici Antoine Latour :

Festiblog

Qui es-tu ?

Antoine Latour. Mon pseudo, c'est mon prénom. J'ai 20 ans, je suis étudiant ingénieur. J'habite à Caen, en Normandie. Voila.

Comment as-tu commencé à dessiner ?

Quand j'étais gamin, j'ai découvert qu'en appuyant la mine d'un crayon contre une feuille et qu'en bougeant la main, ça faisait des traces. Pire, si on se débrouillait bien, les traces pouvaient faire des bonshommes ! Des maisons ! Des soleils ! Des poneys ! La force était avec moi. J'imagine que c'est pareil pour tout le monde. Tous les gamins aiment dessiner. Après, il y en a qui approfondissent, voila tout.

As-tu suivi une formation ?

Oui, mais rien à voir avec le domaine artistiques. Plutôt des maths, de la physique, de la mécanique... Par contre c'est vrai que les cours chiants, pour s'améliorer en dessin, y'a pas mieux...

Strip1 Peux-tu présenter ton blog ?

Mon blog s'appelle la Rubrique A. Le nom n'est pas original pour un sou, juste que "A" c'est ma signature. Ça parle un peu de ma vie, la plupart du temps devant mon ordi. Mais souvent, j'invente beaucoup, j'exagère... Mes histoires partent facilement en vrille. Mais c'est ça qu'est bon, pas vrai ? Finalement, je pense que c'est pareil pour la plupart des auteurs de blogs BD.

Pourquoi as-tu commencé à bloguer ?

Pour inonder la toile de mon talent et imposer ma supériorité sur le monde. Et puis, à terme, pour le contrôler, cela va sans dire. Plus sérieusement, dessiner pour soi c'est sympa, mais vient un temps où on a vraiment envie de montrer ça a des gens. Pas de bol, j'ai pas beaucoup de copains passionnés de BD comme je le suis, alors que sur internet, tout le monde trouve son public... C'est facile, il suffit de dessiner deux ou trois chats et de dire du bien de Boulet, et on devient vite une pointure. Ou pas.

Quel public voulais-tu rencontrer ?

Un peu tout le monde. Je pense pas m'adresser à un public en particulier, tout le monde peut (je pense) trouver des trucs qu'il aime sur mon blog.

Et finalement qui sont tes lecteurs ?

Bon, en réalité, je pense que j'intéresse surtout les geeks. Mais je l'ai bien cherché, après tout. Ce sont la plupart du temps des ados ou de jeunes adultes, souvent des hommes. Après, difficile de se faire une idée, beaucoup de gens passent sans laisser de traces, et même ceux qui le font restent toujours plus ou moins anonymes.

Combien de temps passes-tu en moyenne sur tes notes ?

Beaucoup ! J'aime faire des notes très longue et soignées, mais du coup je poste moins régulièrement que beaucoup d'autres. En fait, contrairement à beaucoup, j'ai pas d'autres publications où je peux montrer ce que je peux faire, donc quand je publie sur internet, je donne toujours mon maximum.

Est-ce que ce sont des dessins spécialement faits pour le blog ?

Dans l'écrasante majorité des cas, oui.

Illus



Avec quoi dessines-tu ?

J'aime essayer plein de techniques. Un blog, ça sert à ça, aussi. Mais la plupart du temps, je dessine au crayon, puis j'encre au feutre et à l'encre de chine. Puis je scanne et je colore sur photoshop avec ma petite tablette et mon stylet au caoutchouc pourri.

Quelles sont tes influences graphiques ?

Les BDs que je lis, les mangas, les comics. Les films fantastiques, les artistes dont je découvre le travail sur le web, la vie de tous les jours... TOUT est une influence. Aucun détail de la vie n'est à mettre au rebut quand on cherche ce qui nous inspire. C'est vaste. Dites-donc, je parle bien, moi, aujourd'hui.

voir le flash en meilleur définition sur le blog d'Antoine

Combien de temps passes-tu sur les blogs des autres ?

Trop ! Je suis dépendant à internet, et donc entre autres aux blogs. J'y passe énormément de temps chaque jours, d'autant qu'il y a une foule de blogs que je lis et que j'aime.

Strip2 Quels sont ceux dont tu es fan ?

Les mêmes que tout le monde, hélas. Vive l'originalité...

As-tu fait des rencontres grâce aux blogs ?

Pour le moment, je suis juste allé une fois à une IRL. C'était bien. Les blogs sont pas un boost de vie social formidable. Après je sais pas, faut voir. Il parait que je suis invité à un festival à Paris fin septembre. Je vais peut-être y rencontrer des gens sympas. =D

Es-tu sensible aux commentaires ?

Extrêmement. Les commentaires positifs ne sont PAS inutiles. Ils poussent à continuer et sont très gratifiants. Les commentaires négatifs... Hm, bon, j'ai tendance à haïr les gens qui m'en font. "Comment OSENT-ILS critiquer mon boulot ? Non mais c'est vrai, quoi, qu'ils essaient de faire pareil eux ! Bande de..." Bon, en fait, les commentaires négatifs, même s'ils font pas forcément plaisir, c'est ça qui fait avancer. "Ah ah, tu vas voir si ma perspective elle est pas bonne ! Tu vas voir comment tu vas être pisseux quand tu verras la prochaine !" (Et en général, la prochaine est meilleure.)

Pour toi, quels sont les points forts du blog et de la BD en ligne ?

L'accessibilité, tout d'abord. Pas besoin de payer (en général), pas besoin de se déplacer chez un libraire... La dialogue, ensuite. Avec les commentateurs, sur les chats, les forums... Et puis, la BD numérique, ça permet d'explorer de nouvelles techniques de narration... Dernièrement, je me suis essayé aux strips en flash, où le lecteur fait défiler les vignettes au clavier. Au début ça parait gadget, mais au final c'est très agréable à lire et ça permet plein d'effets de narration et d'image qu'une BD papier ne permet pas.

voir le flash en meilleur définition sur le blog d'Antoine

Et les points faibles ?

Les gens ne sont pas assez habitués. Beaucoup n'aiment pas lire en ligne, parce qu'ils trouvent ça bizarre ou que lire sur un écran leur fait mal aux yeux. Le problème vient aussi des auteurs qui ont du mal à perdre les réflexes dus aux contraintes du papier. Finalement, les dessinateurs de BD numérique travaillent sur ordinateur de la même façon que sur papier. Selon moi, c'est une erreur, on ne peut pas continuer à faire du sur-place alors qu'on a découvert un support qui permet mille fois plus... Et, au final, rares sont les auteurs qui font de la BD numérique sans avoir la finalité "papier" en tête. C'est pour ça qu'on voit de plus en plus d'adaptation papier des blogs... Je trouve ça vraiment dommage, les gens ne comprennent pas ce que ça signifie et la portée de ce comportement. Si on veut faire de la "bonne" BD numérique, il faut pas viser la version papier, sans ça on se restreint.

Comment penses-tu que la blogosphère BD va évoluer ?

Vers ce dont je parle dans la question précédente : De la "vraie" BD numérique, pas un ersatz de BD papier sur écran. En tout cas, je l'espère.

Dem Penses-tu que les gens vont de plus en plus lire de BD en ligne ?

Indéniablement. C'est l'évolution logique et obligatoire des choses. Mais selon moi, ce n'est pas un mal, bien au contraire.

De manière générale, penses-tu que la BD numérique (à lire sur le web, sur iPhone, sur PSP...) pourrait nuire à la BD papier ?

Ce n'est pas la même chose. Ces deux supports sont tellement différents qu'on ne peut pas faire de parallèle simple, et tant mieux. Mais si comme je l'ai dit les auteurs faisaient l'effort de vraiment se tourner vers les possibilités offertes par la BD numérique, la BD papier serait, je pense, vite éclipsée. Au delà de l'évidente nostalgie, elle permet beaucoup moins de choses. Vous l'aurez remarqué, je suis un fervent partisan de la BD numérique. ^^

Où peut-on voir ton travail en dehors des blogs ?

Sur mon site. Je ne tiens pas seulement un blog, je dessine aussi des webcomics que je publie en parallèle à mon blog. Les blogs BD ne sont qu'un type de webcomic. Il serait dommage de s'y restreindre. En France, on en voit beaucoup plus, c'est très à la mode. Aux USA, par exemple, les webcomics ont le vent en poupe mais le phénomène blogs-BD est quasi-inexistant. Ni nous, ni eux, n'avons raison. On se cantonne juste un peu trop à un genre particulier, et, encore une fois, c'est dommage.

Strip4 As-tu des albums ? Peux-tu nous les présenter ?

J'en ai plein ! Mais ils ne sont pas de moi. ^_^

Qu'attends-tu de ta venue au Festiblog ?

De rencontrer des gens. Je vais beaucoup envier les files ultra-remplies des auteurs "célèbres". Mais c'est la vie ! Le fait d'être invité est déjà un grand honneur. =D

Parle-nous d'un truc qui n'a rien à voir avec la BD et que tu aimes ?

Difficile de trouver un domaine qui n'ai RIEN à voir avec la BD, de près ou de loin. Je suis féru d'informatique. J'aime programmer. C'est pour ça que j'ai choisi des études d'ingénieur informaticien, qui n'ont rien à voir avec le dessin et la BD... En fait je crois que j'ai trop tendance à partir dans tous les sens et à essayer plein de choses. A part le sport, cela va sans dire !

Un dernier mot ?

Paix et Prospérité.

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards