Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

août 27
Surimi Bleu, invité 2008 #30

Surimi Bleu, invité 2008 #30

Posté par We Do BD

Il y a quelques mois de ça, l’éminent Monsieur Le Chien (un vieil habitué du Festival glorifié sur Internet sous prétexte qu’il a un talent fou), nous faisait une demande étrange : « Si tu m'acoquines à quelqu’un que je subodore être Wandrille (et ça me va ^_^) , est ce que tu pourrais me rajouter Surimi bleu? (on est très truc à trois, tous) […] je suis totalement fan de ce jeune génie et je serais très honoré de dessiner à côté de lui... voilà, je t'ai ouvert mon cœur, je suis ta chose ;) ».

Nous nous doutions bien que ce fameux pervers cherchait là un nouveau moyen d’attenter à la pudeur d’un jeune homme innocent. Cependant nous lui devons de l’argent.

C’est pourquoi notre 30ème invité est le très talentueux: Surimi Bleu.

Surimibleu2008


Qui es-tu ?
Surimi Bleu de mon nom de scène. Etienne sinon ; c'est moins exotique.

Comment as-tu commencé à dessiner ?
Sur ordre divin. En somme c'est davantage une mission qu'une vocation ! (rire chaleureux). Oui bah non en fait j'ai commencé comme tout le monde, avec des petites maisons et des bonshommes souriants quoique difformes.

As-tu suivi une formation ?
Non, d'où faiblesses et lacunes aujourd'hui. Mais je n’ai pas le temps de réapprendre à dessiner pour le moment.

Peux-tu présenter ton blog ?
Heu oui. N'ayant jamais eu de véritable projet directeur, c'est surtout une espèce de foutoir qui regroupe des blagues nulles, des événements plus ou moins romancés, de vagues traits d'esprit qui tombent souvent à l'eau... disons que c'est jamais très fin, mais que ça essaye d'être toujours un peu drôle. J'imagine que c'est difficile de coller de près à l'image qu'on se faisait de son blog idéal. Je sais que dans mon cas, c'est un style qui s'est imposé un peu malgré moi, et qui ne me plaît pas toujours. Mais bon, on peut se dire qu'un blog c'est malléable, qu'on peut toujours lui redonner une nouvelle forme, en faire ce qu'on veut... ça laisse rêveur.

Pourquoi as-tu commencé à bloguer ?
Franchement, ça s'inscrivait dans la logique du « moi aussi j'veux un blog ! ». Au fil du temps j'ai compris que ça m'apportait sans doute quelque chose de montrer mes petits dessins – outre le fait que ça me forçait plus ou moins à dessiner régulièrement, et à apprendre à raconter. C'est très vaniteux, mais très satisfaisant d'avoir le sentiment de construire un truc, même imparfait, et de le voir exister aux yeux des autres.

Quel public voulais-tu rencontrer ?
Des gens cultivés et spirituels, drôles et beaux.

Surimibleudial2008


Et finalement qui sont tes lecteurs ?
Tout l'inverse. On a le public qu'on mérite.

Combien de temps passes-tu en moyenne sur tes notes ?
Assez longtemps. Ça peut paraître ridicule, surtout de la part de quelqu'un qui prétend n'avoir pas de temps à perdre, mais je dois bien passer 4 ou 5 heures sur une note de taille moyenne. La faute à un découpage inutilement consciencieux des étapes de fabrication sans doute ( crayonnés, puis encrage, puis couleurs sur ordi après scannage ), mais c'est sûrement parce que j'aime ça, l'acte de fabrication en lui-même. C'est surtout la couleur qui me prend du temps, au minimum deux heures par planche. Voir la note devenir petit à petit un produit finalisé sous mes propres yeux doit me procurer un immense plaisir. Le temps passé sur chaque note peut expliquer ma fréquence très basse de parution ( il faut en plus que j'aie des idées ! on est pas rendu... ) mais je préfère m'attarder un peu et faire des trucs jolis pour les yeux, plutôt que l'inverse.

Est-ce que ce sont des dessins spécialement faits pour le blog ?
Voui. Sinon, à part mes marges de cours, je ne dessine quasiment pas. C'est triste.

Avec quoi dessines-tu (crayons, pinceau, palette...) ?
Critérium d'abord, puis feutre noir tout ce qu'il y a de plus banal ( parfois le pentel pour rigoler, mais c'est plus long et moins commode quand même. ), et tablette graphique pour les éventuelles retouches et la couleur.

Quelles sont tes influences graphiques ?
Souvent les gens qui dessinent étalent une liste impressionnante d'auteurs en réponse à cette question. Ma culture BD est très limitée ; en fait je ne lis quasiment pas de bande dessinée, presque uniquement des blogs bd. Je sais qu'à mon adolescence j'ai été très marqué par Toriyama, comme tous les garçons je pense, puis par des styles souvent un peu tape-à-l’œil comme Madureira. Tout ça m'est resté parce que je n'ai pas tellement cherché à aller au-delà à ce moment, me contentant de lire des mangas et des comics. Maintenant je regrette ce manque de curiosité, et j'ai envie d'aller vers un dessin beau, qui soit vraiment de l'art, mais c'est difficile de se reprendre en cours de route – il faudrait s'y consacrer intensivement. Aujourd'hui je vois plein de choses très belles et très intéressantes sur des tas de blogs, et je me contente d'être jaloux en rêvant à mes progrès futurs.

Combien de temps passes-tu sur les blogs des autres (par jour ? par mois ?) ?

Trop sans doute. Une heure par jour peut-être ? Parfois moins. C'est un piège vicieux, la blogosphère, mais c'est aussi assez riche, et après tout ça vaut largement beaucoup d'autres passe-temps complètement infructueux. J'ai quand même l'impression de retirer quelque chose de certains auteurs de blog, au même titre que je n'ai pas l'impression de perdre mon temps en lisant un bouquin ou en regardant un tableau. Il y a une sélection à faire évidemment.

Quels sont ceux dont tu es fan ?
Il m'arrive de me pisser littéralement dessus en lisant Monsieur le chien ( heu... bon vous l'aurez compris, le « littéralement » reste un effet de langage hein.) J'aime aussi Boulet naturellement ( quelle originalité, bravo.) ; ainsi que les Chicou-Chicou malheureusement décédés récemment, dont j'ai beaucoup admiré le talent pour raconter des histoires. J'adore Surimi bleu aussi, et j'avoue que c'est une jouissance indicible à chaque fois que je me souviens que c'est moi.

As-tu fait des rencontres grâce aux blogs ?

Non, jamais physiques en tout cas. C'est sale.

Es-tu sensible aux commentaires ?
Qui ne l'est pas ? Sous le prétexte d'inviter les gens à commenter son travail, on se complaît avec délice dans une gloire de pacotille, puisque les gens qui commentent sont rarement des détracteurs. Les bloggeurs insensibles aux commentaires les désactivent, tout simplement ; mais je pense que le blog y perd beaucoup en vie et en animation. Les commentaires font partie du jeu je suppose.

Pour toi, quels sont les points forts du blog et de la BD en ligne ?
D'abord sa gratuité évidemment, et la facilité qu'il y a à lire untel et de passer dans la seconde à un autre, qui peut être totalement différent. Et puis les auteurs sont bien sûr beaucoup plus libres. ( je pense avoir produit ici la réponse la plus originale d'entre toutes.)

Et les points faibles ?
Je ne sais pas trop... peut-être le trop grand nombre de blogs. Puisque tout le monde peut en ouvrir un, il n'y a aucune garantie de qualité. Remarque, il m'est arrivé de voir de telles horreurs éditées sur papier que finalement ça revient un peu au même. Je crois et j'espère que les blogs bd qui ont de la valeur ont tendance à sortir naturellement de la masse.

Surimibleujean2008 Comment penses-tu que la blogosphère BD va évoluer ?
Avant la fin de l'année, la station Mir s'écrasera sur la blogosphère BD dans un déluge de flammes et de sang. ( = je n'en sais strictement rien )

Penses-tu que les gens vont de plus en plus lire de BD en ligne ?
Ça me semblerait logique. Peut-être pas au sens où les gens qui en lisent déjà en liront encore plus, mais au sens où la BD en ligne touchera sans doute encore davantage de nouveaux lecteurs.

De manière générale, penses-tu que la BD numérique (à lire sur le web, sur iPhone, sur PSP...) pourrait nuire à la BD papier ?

Je ne pense pas ; pour ma part j'ai plus de mal à reconnaître le statut d'œuvre à quelque chose d'intangible comme de la BD sur internet. Rien ne remplace le fait de pouvoir tenir l'objet dans sa main, de le posséder concrètement. Et puis ça fait moins mal aux yeux.

Où peut-on voir ton travail en dehors des blogs ?

Sur mes copies de cours.

As-tu des albums ? Peux-tu nous les présenter ?
Aucun. J'attends la lumière mystique qui, baignant ma chevelure abondante et soyeuse, fera naître le sublime album après lequel tout acte de création sera devenu superflu. Je vous tiens au courant naturellement.

Qu'attends-tu de ta venue au Festiblog ?
Essentiellement de rencontrer des personnes qui viennent me voir en tant que dessinateur, voire auteur, même si ce mot est très prétentieux quand on est que bloggeur. C'est très bizarre d'imaginer que des gens puissent se déplacer pour moi – sinon exprès pour moi, du moins en profitent pour m'aborder - parce que dans ma vraie vie je ne suis personne du tout. Le festiblog fait de moi une mini-star, ce qui est ridicule car complètement disproportionné évidemment ( surtout par rapport à beaucoup d'autres invités ). Mais c'est ça qui est rigolo........... pfff mais non je viens choper idiot.

Parle-nous d'un truc qui n'a rien à voir avec la BD et que tu aimes ?

Rien à voir du tout du tout ? heu, je peux parler avec un enthousiasme touchant de films de kungfu et de wuxia, au point d'en devenir vite saoulant à la fois pour ceux qui n'y connaissent rien, et pour les connaisseurs qui se rendront vite compte que c'est moi qui n'y connait rien.

Un dernier mot ?

N'insistez pas.

Surimibleucharli2008


« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards