Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

août 15
Stan, invité 2008 #13

Stan, invité 2008 #13

Posté par We Do BD

L’invité numéro 13 était lui aussi finaliste au Festival de Romans cette année, et c’est également sa première participation au Festiblog. Nous vous présentons Tony le tigre des Frosties Stan du blog Go Get'em Tiger :

Stan_illus_interview2008

Qui es-tu ?
Stan (ce n’est qu’un pseudo choisi en deux secondes au moment de l’inscription sur le weblog, il n’a pas plus de sens que ça)

Comment as-tu commencé à dessiner ?
Bin tout petit, on me disait que j’étais bon, alors je le croyais. Ensuite on m’a rapidement dit que « non, en fait t’es pas terrible », alors je l’ai cru aussi. Et puis un jour j’ai découvert le travail de Pouib et ça m’a ouvert des horizons inespérés.

As-tu suivi une formation ?
Ha ha.

Peux-tu présenter ton blog ?
J’ai répondu il n’y a pas très longtemps à une interview un peu similaire, je pense que je dirais encore environ les mêmes conneries, alors voilà : http://stan.20six.fr/stan/art/40925007/ Et pour la même occasion j’avais fait ce résumé « best-of » qui est sans doute une bonne introduction : http://stan.20six.fr/stan/art/39662115/I_want_you

Pourquoi as-tu commencé à bloguer ?
A l’époque j’étais enfermé dans un boulot chiant pas du tout créatif et j’ai découvert le blog de Manu Larcenet. Ca m’a bien plu de pouvoir suivre le boulot d’un dessinateur au jour le jour. Puis la jeune Laurel est intervenue deux ou trois fois dans ces pages et j’ai fini par suivre son lien. Là je me suis dit « mais au fait, je peux faire ça si j’ai envie ». C’est bien plus tard que j’ai réalisé qu’elle vivait dans la même ville que moi et que je connaissais bien son mec de l’époque (on avait commencé un projet de BD ensemble).

Quel public voulais-tu rencontrer ?
C’était sans prétention, que les filles soient nues, qu’elles se jettent sur moi, qu’elles m’admirent, qu’elles me tuent, et également qu’elles s’arrachent ma vertu. Mais ça s’est jamais produit.

Et finalement qui sont tes lecteurs ?
Alors en fin de compte ce sont de gros roux adipeux qui lisent mes notes avec un demi-sourire en coin. Non en vrai j’ai des lecteurs merveilleux et j’ai fait pas mal de rencontres magnifiques grâce au blog. J’aime beaucoup les commentaires que mes « fidèles » me laissent, malgré l’occasionnel enculeur de mouches qui vient casser le charme avec des « oui alors techniquement, ce que tu racontes est irréaliste, car en vertu de la loi du 12 octobre 1987, sache qu’il est interdit de gna gna gna… » ou « tu te moques d’une araignée, c’est faire preuve de peu de compassion pour la rude vie de ces animaux à travers un anthropomorphisme facile et qui n’amuse que toi. Bref, tu es le diable. » Cela dit j’ai aussi eu droit à un amusant « enculer ! » de la part de quelqu’un qui a été hérissé par ma parodie de Claude François. J’ai pas encore compris si c’était un impératif ou une faute d’orthographe, en tout cas je suis désolé d’avoir utilisé ce mot deux fois dans vos pages, j’ai un peu honte même.

Combien de temps passes-tu en moyenne sur tes notes ?

Le dessin est généralement rapide, tout le monde l’aura remarqué, la mise en couleurs demande un peu plus de patience, mais selon le nombre de pages, ça peut prendre entre 20 minutes et une journée entière. Quand c’est du texte en revanche, ça ne prend que le temps de l’écrire, je ne passe pas des heures à chercher le mot juste.

Est-ce que ce sont des dessins spécialement faits pour le blog ?
Oui, à part l’occasionnel machin que j’aurais fait pour autre chose et que je serais tout content de montrer quand même.

Avec quoi dessines-tu (crayons, pinceau, palette...) ?

Il n’y a pas si longtemps que j’ai découvert qu’on pouvait faire des crayonnés (vous moquez pas), donc je commence au critérium, je repasse au stylo noir mais je n’ai pas de marque fétiche, j’aime bien quand ils sèchent vite, ça évite les traces au gommage.

Quelles sont tes influences graphiques ?
Heu… à part Pouib, donc, je pense que j’ai subi deux grosses influences américaines. D’abord j’ai longtemps fait mes personnages avec un trait à la place des yeux, et ça je le dois de toute évidence à Gary Larson, que je vénère par-dessus tout. Je m’en sers encore à l’occasion mais je suis passé
aux gros yeux ronds, et je suppose que c’est du Groening involontaire. En tout cas j’essaye de ne pas copier les autres blogueurs, même s’il m’arrive de choper un détail chez l’un ou chez l’autre et de me dire « ah ouais, pas con de faire l’ombre comme ça, hop, adopté » Par exemple, les jambes
écartées au niveau du bassin, j’ai pris ça chez Bouzard, ça fonctionne bien ce truc.

Combien de temps passes-tu sur les blogs des autres (par jour ? par mois ?) ?
Avant l’arrivée du Mac et de ses RSS intégrés, je perdais un temps fou là-dessus. A présent ça va, je suis tenu au jus en direct et les mises à jour représentent environ une à cinq notes quotidiennes en moyenne, c’est pas tuant à lire. Et de temps en temps je découvre un nouvel auteur et je lis toutes ses archives d’un coup, pis je suis jaloux. C’est sain.

Quels sont ceux dont tu es fan ?
J’en ai 30 en favoris, dont 18 ou 19 qui font de la bédé. Ca ne serait pas très original de dire de qui il s’agit, ils sont connus, disons. Ceux que j’ai mis en liens en bas de ma page d’accueil sont pour la plupart des gens que je connais dans la vie ou que j’ai rencontrés, donc je mets leur truc pour leur faire plaisir mais je les aime pas trop, j’y vais jamais. En ce moment il y a un type qui me fait énormément  rire mais désolé, il ne dessine pas. C’est ce fou furieux là : http://ysimolak.free.fr/blogs/index.php Je ne sais pas si c’est un génie ou un grand malade, ça doit être un génie malade à mon avis.

As-tu fait des rencontres grâce aux blogs ?
Oh oui. Une quinzaine sont devenus des amis que je vois régulièrement, une poignée d’autres sont des contacts Messenger, j’ai eu quelques contacts professionnels, et puis par extension tout ça m’a fait connaître des dizaines de personnes, des amis d’amis de blogueurs d’amis. Mais j’ai également perdu du monde, par ricochet, « grâce » aux blogs.

Es-tu sensible aux commentaires ?
Arrêtez hein. Vous voulez me faire pleurer, c’est ça ? Non, je suis sensible à un chaton qui se noie, à une fourmi qui essaye d’escalader un tas de sable et qui se casse la gueule tout le temps, mais aux humains, pas trop. Quand ils meurent souvent ça me fait rigoler. Alors les commentaires… Cela dit j’ai peut-être mal interprété la question ; si tu demandes dans quelle mesure les commentaires positifs me touchent, il est évident qu’ils me font très plaisir (je préfère un commentaire positif à un commentaire pas positif, par exemple). Mais quand c’est hargneux ou gratuitement méchant, ça me fait rigoler et ensuite j’attends que le type meure. Mais bon, je n’en ai pas, à part Turalo de temps en temps, cette espèce de petite pute.

Pour toi, quels sont les points forts du blog et de la BD en ligne ?
Étaler tes tripes comme ça à la vue de tous, pour les plus sincères, ça a un côté pas mal, c’est une tribune qui te permet de toucher des gens qui sont un peu comme toi. C’est tout de suite moins intéressant quand c’est calculé pour vendre un produit à la fin. Cela dit le côté vitrine est également bénéfique, et en tant que consommateur lambda, je suis pile dans la cible quand un bon blog devient un bouquin en vrai papier : j’en ai 4 ou 5 à la maison et j’achèterai vraisemblablement les prochains à paraître, même si je les ai lus en ligne gratuitement.

Et les points faibles ?

Tout lecteur qui commente est potentiellement aussi lu que l’auteur de la note, ça donne des exigences et des revendications qui ne sont pas forcément légitimes. « j’aime pas ce que tu fais en ce moment, tu devrais revenir à la période machin »… que veux-tu répondre à ça à part « bah… » ?

Comment penses-tu que la blogosphère BD va évoluer ?

Je me suis laissé dire que le phénomène blog en général était en perte de vitesse et qu’un nouveau média allait voir le jour, donnant plus de place à chacun. Une sorte de communisme internetal, quoi. Les rois seront donc décapités et tout le monde aura son quart d’heure warholien. C’est pas moi qui le dis, c’est des scientifiques en blouse blanche avec un brushing. Perso, je n’ai pas d’avis.

Penses-tu que les gens vont de plus en plus lire de BD en ligne ?
Aucune idée. Il peut y avoir un phénomène de lassitude, moi-même souvent je m’auto-lasse, alors tu vois. Mais je ne crois pas trop à la mort du papier, c’est quand même un rapport vachement différent.

De manière générale, penses-tu que la BD numérique (à lire sur le web, sur iPhone, sur PSP...) pourrait nuire à la BD papier ?

Non, donc. Mais je ne suis pas dans la tête des jeunes générations et je me dis qu’à partir du moment où quelqu’un porte son jean en-dessous du niveau des fesses pour montrer son caleçon, il peut tout aussi bien lire des bédés sur un écran, je ne serais pas plus étonné que ça. Ça pourrait être intéressant si du flash était intégré aux cases de BD cependant, une petite interactivité ou en tout cas du mouvement et du son.

Où peut-on voir ton travail en dehors des blogs ?
On ne peut pas voir mon travail. Bon, un peu : j’ai écrit deux épisodes d’une série pour ados sur France 2, encore inédits ; une chronique hebdo qui a été diffusée sur Europe 1 il y a quelques années ; trois planches pour le 2e album de De Pins, deux séries d’animation qui en sont restées au stade de la pré-production, et puis des petites conneries à droite et à gauche, essentiellement pour la télé.

As-tu des albums ? Peux-tu nous les présenter ?
Voilà, donc non.

Qu'attends-tu de ta venue au Festiblog ?
J’ai quelques copains là-dedans maintenant, je suis content de les voir. Sinon, après l’Alsace et la Drôme, c’est la première fois que je rencontre du public dans un endroit centralisé, donc j’aimerais beaucoup croiser mes plus fidèles lecteurs, certains, qui sont là depuis le début, sont très énigmatiques, ils me font marrer avec leurs commentaires et j’ai envie d’en savoir plus, peut-être même faire du sexe ou discuter de moutons si ça se présente. Si vous voyez que je suis tout seul et que personne ne me parle à ma table de dédicaces, soyez sympa, venez me demander un truc. Et puis repassez un peu plus tard avec une fausse moustache ou un pull bleu, que je vous reconnaisse pas. Sachez juste, et je parle sérieusement, que je suis vraiment une grosse patate en dessin, et que s’il y a plus de 3 personnes dans ma ligne, le dernier devra être très patient, ça risque de prendre des plombes.

Parle-nous d'un truc qui n'a rien à voir avec la BD et que tu aimes ?
Non mais de toute façon j’allais pas parler de BD, j’aime pas la BD, ça m’énerve tous ces gros prétentieux qui dessinent sur des nappes en papier là, après le repas, pour montrer qu’ils savent. Non, j’aime bien l’arôme de Maggi, ça te relève un plat fade, j’en mets dans tout.

Un dernier mot ?

Truite ?

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards