Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

août 13
Mélaka, invitée 2008 #10

Mélaka, invitée 2008 #10

Posté par We Do BD

L’invitée numéro 10 est notre toute première marraine et jeune maman MELAKA qui nous fait l’honneur de nous retrouver cette année avec sa petite famille.

Melaka_illus_interview2008_2Qui es-tu ?
Melaka

Quoi de neuf depuis le dernier Festiblog ?
Quoi de neuf ? Un nombre incalculable de choses, surtout que je ne suis pas venue à la session 2007. J'avais une bonne excuse, j'ai accouché, m'sieur ! Donc, Previously in Melakarnets (à lire avec une voix virile à la série américaine) : J'ai eu une magnifique petite fille qui remplit ma vie plus intensément que tout ce que j'ai connu jusqu'à présent, j'ai déménagé pour une grande maison dans un petit village médiéval somptueux, mon mec a trouvé un boulot en or, je vais enfin passer mon permis de conduire, j'ai mis en page l'historique n°200 du journal Psikopat, je bédéise avec Davy du blog Badstrip, et John Locke a trouvé un bunker secret dans la jungle.

Ton blog a-t-il changé depuis ta dernière interview ?
Non, pas vraiment... Je pense que j'avais déjà mon .com à ce moment là ? J'ai un mal de chien à l'imaginer autrement que tout blanc avec sa bannière... Je suis plutôt stable, comme fille.

A ton avis, la blogosphère BD a-t-elle changé cette année ?
Changé, difficile à dire, enrichie considérablement, ça oui ! Je n’ai pas le temps de tout voir, mais c’est assez sidérant le nombre de blogs bd qui se créent en permanence. C’est un milieu en constant mouvement, pas facile à suivre finalement !

Quel est ton point de vue sur la BD numérique ?
C’est un nouveau média, aussi différent de la bd papier que le cinéma l’est de la télé, par exemple. Le fond est le même – on raconte, on SE raconte – mais le support permet de tellement s’amuser ! Interactivité, animations, mises en pages, c’est tellement élastique comme média, chacun peut se laisser aller à ses expériences, j’adore cet aspect follement ludique !

A ce propos, pour toi quel est l'avantage de la BD en ligne ?
L’avantage qui me semble le plus important c’est la totale liberté que ça offre. Chaque bloggeur y met l’essence de lui-même, sans la pression imposée par tout le processus de l’édition. D’ailleurs j’aime souvent mieux le travail bloggesque d’auteurs plutôt que leurs albums – Nan, je ne citerai pas de noms -, travail qui coule tout seul vu la sérénité avec lequel il est fait, et ça se sent. Bon forcément ça remplit pas le frigo, hein.

As-tu des chouchous en blogs BD ou en webcomics ?
Bah oui, comme tout le monde… Ceux dont j’adore les blogs le savent bien, je ne vais pas sortir de liste, ça risque de faire une grosse énumération laborieuse et inutile.

Quel est ton meilleur souvenir des précédents Festiblogs ?
En septembre 2006, j’étais en cloque, personne ne le savait officiellement encore (j’ai carrément vendu la mèche au Festiblog quand même) et du coup j’étais dans un état d’euphorie assez spécial. Et pour couronner le tout, après la séance de dédicace du dimanche m’est tombée dessus ma meilleure amie d’enfance, que je n’avais pas vue depuis une dizaine d’années et qui s’est révélée aussi enceinte que je l’étais. On s’est pleurées dans les bras au milieu de la librairie Album, ca devait être une scène assez cocasse à voir !

Un mot pour ceux qui viennent ?
Bon alors les gens, je serai avec Maya et Reno. Reno ne va pas dédicacer car, dit-il, il en a marre que tout le monde le vanne à propos de son manque de mises à jour, de toute façon il a plus de blog et pis faut bien que quelqu’un s’occupe de la petite pendant que môman dédicace des slips de fans en ébullition !

Parle-nous d’un truc qui te plait mais qui n'a rien à voir avec la BD ?
Houlà, t’es sur ? Nan parce que si commence sur les jeux vidéos, les films, les séries… On en est pas sortis, quoi. Sinon y a la bouffe. J’aime bien la bouffe, moi. Les sushis, la cuisine libanaise, le chocolat, toutes ces sortes de choses. Bon je sens bien que tu voudrais une réponse un peu plus longue à cette question, alors je prends au hasard un truc que j’adooOOoore, tiens, Kaamelott par exemple. Je me les rematte tous en ce moment, Alexandre Astier est un génie de l’écriture, je savoure ses dialogues comme des friandises, ils jouent tous hyper bien, j’ai rarement pris autant mon pied devant mon écran qu’avec cette série !

Un dernier mot ?
Saperlipopette !

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • A Nous Paris
  • CFSL.NET
  • Onaprut
  • Sandawe
  • Amilova
  • Golden Blog Awards
  • 23H BD