Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

sep 19
Interview de Monsieur le chien

Interview de Monsieur le chien

Posté par We Do BD

On reprend notre flux d'interviews avec un blog plébiscité par beaucoup d'entre vous, le blog de Monsieur le chien.

Comment as-tu commencé à dessiner ?

Monsieurlechien1 J’aimerais dire quelque chose flirtant entre l’héroïque et le messianique mais hélas il n’y rien d’extraordinaire dans mes débuts de dessineux, juste un vrai plaisir depuis tout petit. Et plus que le dessin en général, c’était de la BD que je faisais qui, bien que décriée à l’époque et encore partiellement discréditée aujourd’hui, m’apparaissait comme un medium extraordinaire (l’alliance entre dessin et texte!)

As-tu suivi des cours de dessin ou une formation artistique ?

Non, absolument pas, en fait, je m’en défie plutôt qu’autre chose, en tout cas dans le cadre du dessin de type BD. Certes, dans mon vrai style dessin-j’ai créé celui du blog dans une optique de rapidité- je regrette parfois de ne pas avoir une formation plus académique mais ça reste très ponctuel, beaucoup de travail et d’envie compensent beaucoup de lacunes préalables.

Peux-tu présenter ton blog ?

C’est un ensemble de réflexions (modestes) plutôt qu’un vrai journal, je pars très souvent de quelque chose qui m’est vraiment arrivé pour passer à des considérations pseudo- philosophiques avec un fond de vérité- enfin j’ai la faiblesse de le penser- pour en général finir sur quelque chose d’assez pathétique.

Monsieurlechien2Comment en es-tu venu à blogguer ?

C’est une histoire longue et triste ; ayant échoué un nombre incalculable de fois dans la BD traditionnelle pour des raisons vraiment très diverses (contrats avortés, planches qui brûlent etc), il me restait toutefois un feu terrible, une envie de gueuler un certain nombre de choses. Or, visiblement, je n’allais jamais pouvoir le faire et de toute manière pas sous une forme qui me plaise, je cherchais donc une forme idoine qui me permettrait de passer outre les éditeurs. L’internet s’imposait de lui-même.
Mais restait le « comment ». C’était le début de l’émergence médiatique des weblogs. Je suis allé en voir un ou deux, j’ai trouvé ça à chier, illisible, fouillis, narcissique à l’extrême. Je me suis dit que le concept était porteur mais la forme détestable, et puis la BD, c’est une autre forme de narration que le texte pur agrémenté de quelques photos de vacances ou du chat.

Un ami m’a transmis un lien qui pouvait m’intéresser, c’était celui de Frantico (évidemment !). J’ai trouvé ça très cohérent et forcément consensuel, il y avait vraiment là quelque chose à creuser. J’ai toutefois assez rapidement laissé tomber, pour plusieurs raisons, une petite déprime de derrière les fagots d’abord, ensuite il y avait un tas de problèmes techniques que je n’ai résolus qu’avec l’apparition dans mon paysage amical d’un ingénieur assez pigeon pour me suivre, loué soit-il, et enfin des affinités assez faibles avec l’internet, je suis définitivement plus «papier». Etpuis un soir où je ne baisais pas, je me suis dit, allons-y, j’aurai quelque chose à faire de mes soirées.

Je suis retourné voir ce qu’il se faisait et j’ai vu que Frantico en fait avait évolué en énorme machine, ne gardant pas ses doigts au cul que pour lui mais en faisant profiter moult éditeurs auparavant frileux, quelques internautes féminines aussi, l’heureux homme. De là, j’ai glissé sur les autres, essentiellement ceux que vous avez reçus lors de votre festival, découvrant mieux cette petite communauté. Je ne suis pas très fan de ce que fait Frantico (mais j’aime bien) mais je profite  de ces quelques lignes pour le saluer le plus bas possible car il a eu l’immense mérite sur tous les autres de permettre aux blogs BD d’acquérir une visibilité médiatique, défrichant le terrain en quelque sorte. C’est une sorte d’Hergé du Web et je dis ça sans rire.
La comparaison n’est pas si énorme car je pense que la « blogosphère » (vous voyez, j’apprends les termes ! ;) ) est appelée à se développer et à créer ses propres structures éditoriales. C’est peut-être de la prospective à deux balles mais je suis sûr que le futur me donnera raison (inutilement une fois de plus, toutefois)

Monsieurlechien3Quel est ton objectif premier quand tu bloggues ?

C’est indéniablement cathartique; j’essaie autant que faire se peut de ne pas verser dans le narcissique, le but étant vraiment de cracher mon fiel sur un certain nombre de choses qui me semblent des insultes au bon sens et aux gens en général et bien sûr de faire rire  (enfin j’espère)ce qui m’est un vrai plaisir.

Quel était ton public cible au démarrage ?

ohlala, je n’en avais vraiment pas, je ne pensais même pas que ça pouvait se développer dans la mesure où ce que je dis n’est pas toujours très «mainstream» sous des dehors policés. Mais si je devais choisir, j’aimerais que ça soit tous les gens qui se refusent à bouffer les morales prémâchées qu’on nous distribue à longueur de journaux et de chansons à textes. Bref tous les gens qui pensent et analysent.

Quels sont tes lecteurs aujourd'hui ?

Pour les hommes, un nombre conséquent de non-baiseurs qui se retrouvent dans les théories du C.H.I.B.R.E.S et pour les femmes, des dames qui leur expliquent que tout est de leur faute.

Combien de temps passes-tu sur tes notes (par jour/par semaine) ?

Par jour, une heure et demie environ, par semaine, je n’hésiterai pas à dire que je multiplie ce chiffre par 7. Il faut avoir le courage de ses opinions.

Monsieurlechien4Est-ce du matériel fait exprès pour le blog ou un carnet de croquis scanné ou des trucs repris ailleurs ?

Ah non c’est vraiment réalisé uniquement pour le blog, le style lui-même a été créé dans cette perspective, normalement, je dessine de façon plus académique(en terme de BD, s’entend). Je le montrerai peut être une fois ou deux, pour le plaisir.

Comment les réalises-tu ? (crayonnés, palette graphique, aquarelle...)

Ce sont de modestes feuilles de papier machine, je dessine pour l’occasion avec un pilot V ball 0,5 noir et quelques feutres pour des premiers plans, des textes et des aplats. Je scanne et je mets quelques couleurs sur photoshop, essentiellement les peaux pour donner de la vie et un peu de décor ou un objet selon l’utilité narrative.

Quelles sont tes influences graphiques (BD ou artistiques) ?

Mes auteurs favoris sont Bernet, Goossens, Bonhomme, Alan Moore, Juillard. Sinon en dehors de la BD, j’aime beaucoup Vélasquez et je hais en groupe les «artistes» contemporains, et ce d’autant mieux que je les connais assez bien.
Sinon, de
là à parler d’influence, c’est beaucoup dire, je courbe la tête devant leur travail mais ne me sens pas redevable de leur apport dans mon «travail». Ou alors à Morris et Pellos, je me souviens que je copiais Lucky Luke à 7 ans.

Combien de temps passes-tu à lire les blogs des autres ?

Assez peu, mea culpa mais je ne suis pas trop télé-internet-jeux vidéos, je perds sans doute de bons morceaux au milieu. Mais de temps en temps, j’ai des crises, après tout, maintenant, je fais un peu partie du sérail. :)

Monsieurlechien5Quels sont ceux dont tu es le plus fan ?

J’aime beaucoup celui de Gally, j’aime bien le dessin de Laurel , très élégant, sans adhérer par contre aux textes. On vient de me faire découvrir celui de Pasto, super coup de patte, le gars!

As-tu rencontré des gens grâce aux blogs ?

Absolument pas mais ça va peut-être changer. En tout cas, j’espère comme Frantico obtenir de multiples faveurs sexuelles par le biais de ce blog, voire même avec des femmes.

As-tu une anecdote particulière liée aux blogs ?

Pas encore si ce n’est le côté étrange de l’enthousiasme que ça soulève chez certains de mes amis, ce qui est un peu déprimant quand on pense aux efforts que j’ai fournis précédemment dans la BD traditionnelle.

Es-tu sensible aux commentaires ?

Oui et non, ayant été brûlé vif dans mes différentes expériences dessins, je suis devenu assez imperméable aux compliments que je considère vite comme louches, là pour obtenir quelque chose de moi. Maintenant, les commentaires du blog viennent d’inconnu(e)s, aux quatre coins de France (et du Canada, pardon Christ.) et ils n’ont donc rien à y gagner et c’est de fait sans doute sincère, ce qui me trouble. Ces deux impressions se télescopent et je suis assez perturbé de tout cela honnêtement.

Qu'est-ce qui te plait le plus dans les blogs ?

L’immédiateté multiple associée au non-contrôle éditorial évidemment. Je ne crois pas que quelque chose d’autre pluisse plaire à un bloggeur BD.

Monsieurlechien6Qu'aimes-tu le moins dans les blogs ?

Je n’inclus pas vraiment les blogs BD là dedans, je parle là en général, c’est le narcissisme qui suinte de tout cela dans une vaste majorité. Les blogs BD répondent à mon sens à d’autres impératifs, bien que se doublant d’une dose de «moi-moi».

Que penses-tu des flux RSS ?

Vaste question à laquelle j’avais commencé à m’intéresser, je crois que c’est un système de réactualisation automatique mais ayant trouvé un ingénieur assez stupide pour m’aider, j’ai laissé tomber. Donc, ne maîtrisant rien de tout cela, je n’en pense pas grand chose.

Et en dehors des blogs où peut-on voir ton travail ?

Dans les poubelles des éditeurs.

As-tu des albums, si oui ? Peux-tu les présenter ?

Non, aucun.

Un dernier mot ?

Les questions ouvertes sont décidément les plus difficiles. Ah si, merci à vous M.Lejeune de travailler si ardemment pour nous. :)>

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards