Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

août 25
Interview de Princesse Capiton

Interview de Princesse Capiton

Posté par We Do BD

Elle a longtemps ensoleillé l'entrée des "éditions Machin" en tant que blonde de l'accueil. Elle est maintenant la blonde des mangas toujours chez "Machin". Il serait quand même temps que les collaborateurs de Princesse Capiton se mettent à lire "Au tout petit hasard des mots" et lui confient un album.

La blonde de l'accueil Comment as-tu commencé à dessiner ?

Aussi loin que je me souvienne, le dessin a toujours, intensément, fait partie de ma vie.
Il y a un détail, pourtant, que je place à l’origine de mes velléités de raconter une histoire grâce aux images, et que j’ai envie d’exhumer, là, puisque c’est le propos.
Je crois bien que c’était il y a très longtemps (Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître), je ne savais encore ni lire ni écrire, mais j’ai aujourd’hui encore une vision très précise de petits dessins que j’ai faits vers 5 ans sous les directives de ma maman (à l’époque, je dessinais sans doute déjà mieux qu’elle).
Ces dessins, ces pictogrammes, plutôt, étaient destinés à être affichés sur la porte pour, en cas de réveil intempestif, nous expliquer, à ma sœur et moi encore endormies, ses mini-absences mainales (aller chercher le pain, emmener papa au travail, etc.)
Cette solution fonctionnait à merveille et nous sécurisait lorsque, l’espace de quelques minutes, nous nous retrouvions seules dans l’appartement.
C’est mon premier souvenir de dessin proprement narratif.

As-tu suivi des cours de dessin ou une formation artistique ?

Une maîtrise d’arts plastiques, un souvenir pas forcément agréable, qui ne m’a rien apporté sur le plan graphique, en tout cas.

Peux-tu présenter ton blog ?

Un modeste monument rose à la gloire de la girlie-attitude, on va dire. (Bien évidemment, on ne prendra pas le mot « monument » au premier degré)

Rencontre avec FranticoComment en es-tu venu à blogguer ?

Je lisais des blogs depuis quelques mois, confondue de respect et d’admiration à l’égard de Boulet, Capucine, Mélaka et les autres, en me disant que moi aussi, un jour…Et puis j’ai rencontré Capucine entre deux portes et je lui ai annoncé, pour faire mon intéressante, que j’allais en créer un. J’ai été la première surprise de cette nouvelle, mais bon, je l’avais dit, je ne pouvais pas me défiler, hein…

Quel est ton objectif premier quand tu bloggues ?

Ben, devenir la future star de la BD, me faire plein de thunes et prendre ma retraite aux Bahamas à 40 ans, quelle question !
Plus sérieusement, j’ai d’abord décidé de blogger pour me remettre au dessin, abandonné depuis trop longtemps au profit de pas grand-chose. Tout allait bien dans ma vie, je n’avais même pas besoin de compenser un truc ou un autre, je n’avais aucune visée professionnelle en démarrant, c’était juste gratuit, pour me faire plaisir, et faire plaisir à mes proches.
Maintenant, mon objectif est un peu différent : je me suis prise au jeu, je pense davantage à mon lectorat (huhuhu, c’est magnifique, je n’aurais jamais imaginé une seconde pouvoir dire un truc pareil !), à ne pas décevoir les gens avec un dessin que je juge un peu faible, je suis plus dans la « représentation ».
C’est moins spontané mais ça m’oblige à me montrer plus exigeante envers moi-même, ce  qui n’est pas si mal, au fond.

Quel était ton public cible au démarrage ?

J’avoue que j’avais très envie de montrer mes dessins aux bloggeurs cités plus haut.

La candidatureQuels sont tes lecteurs aujourd'hui ?

Beaucoup de gens que je ne connais pas, ce qui me sidère et m’émerveille, mon entourage, bien sûr, y compris mes collègues des « Éditions Machin » et puis un petit bout de la blogoBDsphère aussi, ce qui me fait très plaisir.

Combien de temps passes-tu sur tes notes (par jour/par semaine) ?

Facile 10 heures par semaine pour des mises à jour plutôt rares (je travaille lentement, c’est terrible)

Est-ce du matériel fait exprès pour le blog ou un carnet de croquis scanné ou des trucs repris ailleurs ?

C’est quasiment tout du «sur-blog-mesure »


Comment les réalises-tu ? (crayonnés, palette graphique, aquarelle...)

Des petits dessins au stylo noir, assez éclatés (souvent, je scanne 5/6 dessins pour faire une seule planche), que je mets en forme et colorise ensuite sous Photoshop.
J’ai pu voir récemment les carnets de Boulet et Capucine, j’ai été frappée par leur maîtrise directe de l’espace : les planches tiennent sur une page de cahier, miraculeusement, tout est parfaitement assemblé du premier coup. Moi, je tâtonne, je suis incapable de faire ça.

Passation de pouvoirQuelles sont tes influences graphiques (BD ou artistiques) ?

Alors, en tout premier, il y a Bretécher, que je lisais déjà à 10 ans. Ensuite, l'inévitable Lewis Trondheim, une claque dans ma face quand j'ai découvert le premier Lapinot. Joann Sfar, bien sûr, pour la liberté de trait que j'aimerais bien avoir. Plus récemment, Craig Thompson et le manga de filles pour cet incroyable foisonnement de fleurs et d'éléments décoratifs qui participent de la narration...
Et puis je fouine souvent dans les carnets de Frida Kalho... personne n'a aussi bien raconté sa vie en images ! Enfin, d'une manière générale, j’avoue que je suis hyper influençable: je n'ai pas de style à proprement parler, j'ai un peu tendance à copier dès que je trouve un nouvel artiste qui me plaît...
Si ça se trouve, dans un an, je ferai des gros nez...

Combien de temps passes-tu à lire les blogs des autres ?

Trop de temps selon la police, pas assez selon les organisateurs

Quels sont ceux dont tu es le plus fan ?

Bon, on va finir par dire que c’est un questionnaire à la gloire de Capu et Boulet, alors je vais en citer d’autres, voire un seul, même : je suis amoureuse de Poipoipanda. Son blog est une merveille de drôlerie et de finesse. Voilà, c’est dit.

A la maisonAs-tu rencontré des gens grâce aux blogs ?

Oui… Et je suis bien contente

As-tu une anecdote particulière liée aux blogs ?

Alors que mon blog était encore super confidentiel (si on peut dire qu’il l’est moins maintenant…), un auteur que j’estime m’a envoyé un mail professionnel (je précise que je suis « blonde de l’accueil » dans une maison d’Édition de BD) qui commençait par «Bonjour Princesse Capiton»
Là, j’ai vraiment pris la mesure de ce qu’impliquait la notion de blog.
J’étais ravie –et flattée- qu’il soit tombé là-dessus au hasard des liens, et m’ait reconnue, mais j’ai réalisé à quel point le fait de raconter des bouts de vie, même en images, sur le web, nous livrait au regard de chacun.

Es-tu sensibles aux commentaires ?

Oui, évidemment.
J’ai pourtant du mal à y répondre, car se sont en général des commentaires très très sympa, et je préfère prendre du temps à fignoler la prochaine note, de façon à ce que tous ces gens aient envie de revenir, plutôt que de dire « merci, je suis très touchée » dix fois de suite… Cela dit, si  les lecteurs se lassaient de me dire que mon boulot est chouette, alors là, je ne survivrais pas.

Un vieux dessinQu'est-ce qui te plait le plus dans les blogs ?

La gratuité. On n'a rien à vendre, il y a encore pas mal de liberté...
(Quoique, on est parfois là pour SE vendre, aussi...c'est inévitable, parfois préjudiciable)
Bon, je reprends, alors: ce que je préfère, c'est ce petit côté "pochette surprise»: il y a du bon, du moins bon, mais c'est toujours assez excitant de cliquer sur un nouveau lien, ou de découvrir une nouvelle note chez quelqu'un qu'on aime bien.
Et puis j'aime bien connaître tout de la vie des gens, moi.
Je n’achète pas Gala parce que je n’ose pas, mon marchand de journaux me connaît depuis trop longtemps, ce serait grave la honte, mais les blogs, ça le fait, question " tranche de vie croustillante".

Qu'aimes-tu le moins dans les blogs ?

Que les bloggeurs aient le culot de prendre des vacances loin de leur ordinateur!

Que penses-tu des flux RSS ?

Je dois vraiment répondre à cette question ?

Et en dehors des blogs où peut-on voir ton travail ?

Chez moi
(Et puis parfois aussi dans la presse)

As-tu des albums, si oui ? Peux-tu les présenter ?

J’ai illustré il y a très longtemps un album jeunesse, sous un autre nom, que je tairai, parce que je n’ai pas particulièrement aimé ce travail-là.
J’espère évidemment publier un jour un album de BD, mais je n’en fais pas un but.

Un dernier mot ?

C'est totalement hors contexte mais "la classe !"

free web site hit counter

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • A Nous Paris
  • CFSL.NET
  • Onaprut
  • Sandawe
  • Amilova
  • Golden Blog Awards
  • 23H BD