Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

sep 12
Portrait de Balak, parrain de We Do BD 2015 (Part 2 on 3)

Portrait de Balak, parrain de We Do BD 2015 (Part 2 on 3)

Posté par We Do BD

(Suite de notre focus sur Balak, parrain du Festiblog 2015/We Do BD #1)

Au fur et à mesure de ses pérégrinations webesques, Balak a rencontré des gens, échangé avec eux. Et qu’on se le dise, ce sont ces rencontres qui le font avancer et le poussent à la réflexion, notamment au sujet de la BD numérique.

À l’époque où l’on se disait que l’avenir de la BD sur format numérique c’était le scan de BD papier/le jeu vidéo du pauvre/la BD qui bouge avec du son/des PowerPoints, Balak n’était pas tellement d’accord. Il avait en tête un format dynamique mais qui respecterait les codes de la BD, qui permettrait de jouer sur la temporalité de lecture comme dans une BD, pas comme dans un dessin animé où  le rythme est imposé par le réal. C’est comme ça qu’est né, par un beau jour de l’année 2009, le TURBOMÉDIA ! La légende raconte que le nom "Turbomédia" a été inventé avec Boulet, un soir de beuverie, mais nous ne saurons jamais la vérité...
 

Le Turbomédia est une synthèse de plein de réflexions importantes sur la manière de mettre de la BD sur un écran. Au final, ça a l’air simple, mais Balak a remué pas mal de monde avec sa version.

Et comment ? En utilisant Flash, un peu de génie narratif et en postant ça sur Catsuka. Et là, c’est l’effervescence !

 

Et sur son blog, la suite :

Il traduit sa réflexion en anglais et l’envoie à Scott McCloud, théoricien de la bande dessinée. Scott est franchement impressionné, même s’il pense que "cela aurait plus de valeur avec une bonne histoire".

Suite à cela, Balak poste le turbomédia sur DeviantArt. Et là, qui le contacte ? MARK WAID !

Les férus de comics sauront FORCÉMENT qui est Mark Waid. Pour les autres, Mark est un scénariste de comics qui a bossé sur énormément de titres réputés de Marvel et DC Comics. Des petits trucs comme :

Waid

Mark contacte Balak et lui offre une opportunité en or : 1h de conférence au Comic-Con de San Diego. Rien que ça.

N’écoutant que son courage, il y va et ça se passe super bien.

Pour remettre les choses dans le contexte, à cette époque, c’est l’explosion de l’iPad, et Waid lance Thrillbent, sa plateforme de BD numérique. Après le Comic-Con de San Diego de 2011, JOE QUESADA himself (Joe, c’est le rédac chef de Marvel) contacte Balak .

« Hey salut Balak ! Ça te dit de faire du turbomédia pour Marvel ? On a un crossover en chantier, un truc tranquille, ça s’appelle Avengers vs. X-Men. Et puis t’as carte blanche, hein, nous on n’y connaît rien. Paraît que « you’re the best there is at what you do. And what you do is very nice.”. »

Après s’être remis de ses émotions, Balak accepte, forcément. En plus, pas de contrainte à part les contraintes techniques. En plus, il bosse avec Mark et il a un contrat de scénariste.

Balak fait donc des petits one-shots. Le 1er raconte un dialogue entre Cyclope et le fantôme de Jean Grey. L’accueil critique est sans précédent ! Beaucoup disent que c’est la meilleure histoire du run, surtout grâce au support qui s’y prête vachement bien.

Après cela, Balak va enchaîner sur l’intro des nouveaux Gardiens de la Galaxie et Wolverine (la consécration !).

Mic
 

Mais ayant pas mal de projets en parallèle, il doit abandonner ses aventures avec Marvel, et transmet une partie de ses pouvoirs à deux de ses comparses sur le sujet, les excellents Geoffo & Mast.

Dans le prochain (et dernier billet), on vous parlera de Lastman et des Kassos, histoire de coller à l'actu de Balak ;)

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards