Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

sep 04
Invité 2009 #65 : raphaëlB

Invité 2009 #65 : raphaëlB

Posté par We Do BD

Notre 65ème invité est régulièrement présent au Festiblog en tant que meneur de troupe de la communauté qui entoure l'Officieuse Collection et vétéran de la blogosphère BD. Après une année riche en production et en récompenses, il était plus que légitime que ce talentueux (et bogÔsse) blogueur fasse partie de la liste officielle des invités :) Voici le fils caché de Thomas Dutronc et Antoine de Caunes, le prince de la verticalité, voici raphaëlB !

RaphaelB-pour-les-nuls 

RaphaelB-pour-les-nuls-part2

Qui es-tu ?

Je suis raphaëlB, 29 ans, dessinateur de bd, et blogueur intermittent.

Comment as-tu commencé à dessiner ?

Quand j'ai découvert les visuels d'iron maiden.

As-tu suivi une formation ?

Oui, comme tout le monde : au collège j'avais une heure d'arts plastiques hebdomadaire.

Peux-tu présenter ton blog ?

Je blogue depuis pas mal de temps, 3 ou 4 ans. Je le tiens à jour quand j'ai le temps et l'envie. Le ton est humoristique, poétique, et j'utilise à merveille le format vertical.

La-chute-de-spiderman-1



Pourquoi as-tu commencé à bloguer ?

Tout au départ, je m'en servais comme d'un site galerie car je cherchais des scénaristes pour monter des projets. Les autres avantages d'exister sur le web sont ensuite apparus assez rapidement.

Quel public voulais-tu rencontrer ?

Au départ, surtout les autres dessinateurs. Maintenant tout le monde, n'importe qui.

Et finalement qui sont tes lecteurs ?

Au départ, surtout les autres dessinateurs. Maintenant tout le monde, n'importe qui.

Combien de temps passes-tu en moyenne sur tes notes ?

De 1h à 4h.

Est-ce que ce sont des dessins spécialement faits pour le blog ?

Oui, sauf les making-of dans lesquels je présente mes planches d'album en travaux.

Illus1



Avec quoi dessines-tu ?

Critérium et palette-tablette-wacom graphique pour le blog. Staedler 0.005 et 0.1 pour l'encrage des planches album.

Quelles sont tes influences graphiques ?

Je cite pêle-mêle auteurs et œuvres : tintin, akira, dragon ball, gunnm, gipi, tardi, springer, boulet, maximilien leroy, l'esbroufe, salanville, merwan et vivès.

Combien de temps passes-tu sur les blogs des autres ?

Ça dépend des mises à jour de chacun. Je suis les RSS d'au moins une centaine de blogs bd.

Quels sont ceux dont tu es fan ?

Rapport qualité - fréquence de mise à jour : boulet, vivès, pénélope, sucre et ultimex. Comme certains de mes vieux collègues je regrette les belles heures de damned, loic secheresse, ak, rvdd, obion...

As-tu fait des rencontres grâce aux blogs ?

Holala ! Plus ou moins directement mes potes, mes collègues, ma copine, mon éditeur, mes voisins...95% de mon entourage actuel ! Énorme ! Sensationnel !

Le-voyageur1



Es-tu sensible aux commentaires ?

Un commentaire pertinent ou rigolo fait toujours plaisir.

Pour toi, quels sont les points forts du blog et de la BD en ligne ?

On peut les lire au travail, c'est gratos et ça ne prend pas de place.

Et les points faibles ?

Comme pour l'édition papier, on n'échappe pas au gros engouements de masse pas toujours justifiés. On se compose aussi assez facilement une "cour" acquise d'avance. Quand on a 50 commentaires quelle que soit la qualité de la note publiée, on peut s'endormir rapidement sur ses modestes lauriers.

Comment penses-tu que la blogosphère BD va évoluer ?

Elle grandit de manière exponentielle. Elle va devenir plus complexe, plus fragmentée, mais restera la même : avec ses stars, ses wannabes, ses éternels losers, ses génies inconnus, et ses gros nazes. Je crois qu'elles se professionnalisera de plus en plus (on peut gagner sa vie en tenant un blog bd) et que cette manne financière potentielle va influencer sur la qualité (en bien ou en mal) des productions.

Newplongee1



Penses-tu que les gens vont de plus en plus lire de BD en ligne ?

De plus en plus de gens ont accès au net chez eux ou au boulot, donc fatalement oui.

De manière générale, penses-tu que la BD numérique (à lire sur le web, sur iPhone, sur PSP...) pourrait nuire à la BD papier ?

Pour l'utilisation "nomade" c'est possible. J'imagine très bien les gens lire massivement des trucs sur leur portable dans le métro ou dans le train. Je vois dans l'immédiat plus de possibilités dans une exploitation commerciale de la bd sur psp, iphone, et téléphone portable que sur le web domestique sur gros ordi à papa. Les gens qui bossent le cul devant un bureau sont une cible potentielle également pour la bd numérique. Mais ce n'est pas de la concurrence à proprement parler, car on ne lit pas de bd papier à son bureau, en général. Il faut penser aussi que ce public n'est pas franchement prêt à payer pour lire des trucs rapidement. Il faut d'ailleurs également voir comment la génération qui prend l'habitude de lire du scan de manga évolue. Est-ce que cette forme de piratage va se développer, va-t-elle créé des cyber-lecteurs (prêts à acheter en ligne ou non), that's the question.

Ma-vie-de-zombie-couv Où peut-on voir ton travail en dehors des blogs ?

J'ai sorti un album chez Ankama, "ma vie de zombie". Je sortirai un second album, "avec les morts" début décembre, toujours chez Ankama. Puis quelque chose chez le lombard pour l'année prochaine. J'aimerais bien caler un petit projet indé entre tout ça, mais ce n'est qu'une envie pour le moment.

As-tu des albums ? Peux-tu nous les présenter ?

Je peux parler de mon second tome qui paraîtra en décembre ? Juste pour dire qu'il sera vraiment meilleur que le tome 1, tant pour le scénario que les dessins.

Qu'attends-tu de ta venue au Festiblog ?

J'espère être encore le plus beau des BD blogueurs. Mes amis ne manquent en effet jamais de me rappeler que, outre l'utilisation révolutionnaire du format vertical et de la singulière poésie précédemment citées, mon physique avantageux et ma plastique sensuelle sont les raisons prédominantes de mon immense succès.

Parle-nous d'un truc qui n'a rien à voir avec la BD et que tu aimes ?

Cet été je suis allé marcher dans les alpes. Sur une crête, j'ai vu un bouquetin belliqueux qui sautait pour nous faire peur. On était au dessus des nuages, le mont blanc apparaissait par intermittence. C'était bien.

Un dernier mot ?

Pertinence.

La-chute-de-spiderman-2

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards