Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

sep 18
Invitée 2009 #87 : Djou

Invitée 2009 #87 : Djou

Posté par We Do BD

Nous avons fait appel aux meilleurs shamans pour invoquer la prochaine invitée. Heureusement, on a pu avoir une réduction de 50%. Djou (dju) sera donc là.

Illu-djou-festiblog2009

Qui es-tu ?

En ce moment je suis un zombie et parfois je ressemble à un vrai être humain.
On me surnomme Djou, mais comme je n'ai rien à cacher je peux préciser que je m'appelle surtout Julie Maroh. 

Comment as-tu commencé à dessiner ?

Il me semble que tout le monde répond quasi la même chose à cette question, non?

Pour être plus précise sur ce qui nous intéresse ici, ma première bande dessinée je l'ai dessinée vers 6 ans (une bd en quelques cases sur un magicien) et ensuite mon premier album vers 8-9ans. Je voulais être égyptologue, mais comme il était un peu tôt pour ça j'ai créé cette série en bande dessinée sur un jeune égyptien de l'antiquité. Et puis j'ai continué sur cette voie sans me poser de questions. "Faire de la bd" est venu se greffer dans la partie reptilienne de mon cerveau entre "copuler" et "dormir". Il existe comme ça des phénomènes qui nous sont naturels et qu'il ne faut pas perturber.

As-tu suivi une formation ?

Hé bien, étant donné qu'à 11 ans j'étais incollable sur l'égyptologie et que je savais écrire en hiéroglyphes, la seule chose qu'il me restait à continuer d'explorer c'était le dessin, donc oui j'ai suivi certaines formations.
J'ai obtenu mon bac Arts Appliqués à l'ESAAT de Roubaix. Tout de suite après je suis montée à Bruxelles pour entrer à St-Luc en section Bande Dessinée. Trois ans plus tard, le diplôme obtenu j'ai enchaîné l'Académie Royales des Beaux-Arts en Lithographie/Gravure où j'ai obtenu un autre diplôme. Je vis toujours en Belgique depuis.

Peux-tu présenter ton blog ?

Ben euh… c'est un blog bd quoi.
Il est en train de muer en ce moment alors ça va être dur de le définir. Il n'avait aucune direction donnée au début et du coup il est parti dans tous les sens. Il y a eu beaucoup d'autobio, d'anecdotes personnelles mais maintenant j'ai rompu avec cela. Le mieux c'est de lire cette note pour comprendre ce que j'essaie de dire.
Je sais que j'ai envie de continuer à parler d'amour, comme dans ma série Baiser Du Jour, ne pas lâcher Super Goui-Goui parce qu'elle nous fait tous marrer, et que c'est la pote à Batman. Et puis d'autres choses… mais le mieux c'est de me laisser un peu de temps pour faire peau neuve.

Illu-djou-festiblog200901
Pourquoi as-tu commencé à bloguer ?

Plutôt par hasard.
J'ai d'un seul coup éprouvé le besoin d'avoir une trace de mes boulots sur internet, au moment où je commençais à démarcher pour des éditeurs. Mais comme je ne savais absolument pas monter un site, et qu'un blog se fait en peu de temps… ben j'ai fait un blog.
Sauf que j'ai rencontré des éditeurs dans la "vraie" vie et que le blog n'avait plus qu'un intérêt ludique. Ce qui était tout aussi bien.

Quel public voulais-tu rencontrer ?

Je ne me posais pas la question du public.
Quelle naïveté.

Et finalement qui sont tes lecteurs ?

C'est dur d'être sûre là-dessus, ça doit être assez varié. Je dirais qu'il y a les fidèles de la première heure, et des gens d'un peu partout en France, au Benelux, en Suisse… et puis je sais qu'on me lit jusqu'en Suède et au Québec. Le mieux c'est de leur demander à eux, je ne peux pas parler d'un type donné de lecteurs, si ce n'est que j'ai sûrement un pourcentage de public gay, surtout depuis la Journée contre L'Homophobie. Cette semaine-là ma boîte mail sonnait toutes les 5 minutes et beaucoup d'homos m'écrivaient. Du temps où je lisais encore mes statistiques, ça me faisait rire jaune de constater que mon blog était repris sur des sites de référencement lesbien, alors que mon blog n'est pas représentatif de quoi que ce soit à ce propos, et que je suis plutôt anti-communautariste.
Je chausse aussi du 38, et je l'assume totalement. Est-ce qu'il y a pour autant un site de référencement pour les gens qui chaussent du 38?

Combien de temps passes-tu en moyenne sur tes notes ?

C'est très aléatoire. Avant ça pouvait être une journée entière, selon le propos. Maintenant c'est temps zéro, je cérébralise tout et quand j'aurai le temps de m'y mettre je prendrai le crayon.

Est-ce que ce sont des dessins spécialement faits pour le blog ?

La plupart du temps oui, et sinon je poste quelques dessins de l'album sur lequel je travaille. C'est une sorte de lent making-of en attendant sa sortie en librairie.

Avec quoi dessines-tu ?

Ca dépend encore une fois du propos, comme pour le temps que j'y passe. J'essaie toujours de varier la forme, ça me permet de rester dynamique dans mes techniques. Avant de monter le blog, je ne colorisais pas du tout numériquement par exemple.

Quelles sont tes influences graphiques ?

Au moment où je devenais une érudite en égyptologie, j'ai découvert Loisel au cdi du collège. J'avais 11 ans et ça a bouleversé ma vie. C'est con mais je me souviens parfaitement de cet instant où je tenais "Londres" dans mes mains, ma vie a changé de direction à ce moment-là.
Après ça il y a tellement d'auteurs qui viennent s'y greffer qu'il me faudrait une page pour y répondre. Contrairement à l'idée reçue, j'ai découvert le manga très tard, en arrivant à Bruxelles, et je ne reste attachée qu'à quelques branches "indépendantes". Mes influences ne sont pas que dans la bande dessinée, il faut y compter la peinture, le cinéma, mais surtout SURTOUT: la musique. Dans son abstraction, la musique est ce qui se rapproche le plus de l'impalpabilité des émotions, du sentiment, d'une ambiance donnée, etc. Si je cherche à atteindre quelque chose c'est donc l'effet de la musique.

Illu-djou-festiblog200902


Combien de temps passes-tu sur les blogs des autres ?

De moins en moins, ma cure fonctionne mieux que prévu.

Quels sont ceux dont tu es fan ?

"Fan" c'est un peu fort comme mot. J'ai découvert les blogs bd en faisant le mien, et les auteurs qui me marquent vraiment je les connaissais avant et ils n'ont pas de blog (ou très peu d'entre eux).
Ce que j'aime c'est tomber sur des auteurs qui ont une vraie fibre graphique, narrative personnelle, atypique et forte en personnalité et en propos. Généralement il est impossible de les confondre avec d'autres. Ce sont des gens comme ça que j'essaie de mettre en avant dans ma liste de liens sur le blog (colonne de droite).
Souvent, je me fais une petite tournée de clics et je me dis "ok Untel a pondu cela, Unetelle ceci… Et toi t'as fait quoi de ta journée jeune péronnelle?!". Ils ne sont qu'une poignée de blogueurs à me fasciner et m'énerver à la fois, mais ceux-là on pourrait dire que j'en suis fan, oui.

(vous remarquerez que je reste très pudique sur les noms à donner)

As-tu fait des rencontres grâce aux blogs ?

Oui, souvent très bonnes, et j'en ferai d'autres au Festiblog je pense!

Es-tu sensible aux commentaires ?

Oui. Non. Ca dépend.
Certains évènements ont eu l'effet de m'anesthésier contre la parole des lecteurs, du moins les mauvaises paroles. Maintenant ça me fait juste marrer.
Les commentaires gentils, les compliments, les encouragements, les déclarations d'amour… tout ça doit représenter 80% de ceux que je reçois. J'ai des lecteurs tout choubidous!
Maintenant, de manière générale j'ai l'impression que dès qu'on donne aux gens la possibilité de s'exprimer (blogs, forums, etc) il faut absolument qu'ils la saisissent même s'ils n'ont rien à dire. Je n'échappe donc pas à l'affluence de certaines paroles gratuites, pourries, scatos, publicitaires…
Tout ça fait partie des raisons pour lesquelles je compte  réorganiser mon système de commentaires.

Pour toi, quels sont les points forts du blog et de la BD en ligne ?

Tout le monde peut le faire.

Et les points faibles ?

Tout le monde peut le faire.

En fait j'ai pas vraiment d'avis sur ces questions et je le vis bien.

Comment penses-tu que la blogosphère BD va évoluer ?

Vers du "toujours plus".
Toujours plus de blogueurs, toujours plus de lecteurs, toujours plus de notes intéressantes, de notes nazes… mais c'est que mon intuition de blonde.

Il y a un groupuscule terroriste qui a commencé à se propager cet été pour mettre la révolution du contenu en marche. Pour l'instant ils discutent de manière interposée par leurs blogs et le forum de la Brouette, mais j'aimerais bien voir voler quelques cocktails molotov.

Illu-djou-festiblog200904
Penses-tu que les gens vont de plus en plus lire de BD en ligne ?

Oui justement! Il faut bien fuir les angoisses du monde, la crise et les épidémies. Et le cinéma est trop cher pour ça maintenant et trop risqué, alors heureusement il y a la Bd en ligne.

Nous sommes des héros, je vous le dis.

De manière générale, penses-tu que la BD numérique (à lire sur le web, sur iPhone, sur PSP...) pourrait nuire à la BD papier ?

Non mais ça pourrait nuire à notre santé. Toutes ces pubs qui clignotent de partout, c'est à devenir épileptique. Et puis les temps de chargement trop longs, ça rend violent.

Où peut-on voir ton travail en dehors des blogs ?

Dans quelques fanzines comme Ramaci, ou encore Y.
J'ai auto-édité 3 recueils qui sont épuisés désormais, mais si leurs acheteurs ont été déçus vous pouvez peut-être trouver ces ouvrages sur Ebay!

Je  fais des expos de temps à autre, et la prochaine est en novembre à Bruxelles, avec d'autres bd-blogueurs, j'en reparlerai d'ici là. Sinon je vends des cartes postales via la boutique du blog.
Dans l'immédiat, je participe à la publication collective lancée par Louna sur les amours féminines. Je ne sais pas si un titre a été arrêté mais ça sera disponible au Festiblog.

As-tu des albums ? Peux-tu nous les présenter ?

Je bosse sur un roman graphique depuis 5 ans et j'ai signé l'année dernière pour ce projet avec les Editions Glénat.
"Le bleu est une couleur chaude" est prévu pour mars 2010, dans toutes les  librairies bd. Il paraîtra sous mon nom de naissance par contre: Julie Maroh.
Actuellement j'en colorise les 152 pages.

Qu'attends-tu de ta venue au Festiblog ?

Retrouver les potes, oublier le boulot le temps d'un week-end (voilà, tout le monde est briefé: il ne faut pas me parler boulot!), rencontrer les lecteurs et m'améliorer dans mes dédicaces… oui parce que jusqu'à maintenant j'ai toujours trouvé mes dédicaces allant de "peu potable" à "horriblement honteuse" (là aussi vous êtes briefés).

Parle-nous d'un truc qui n'a rien à voir avec la BD et que tu aimes ?

Oh ben fastoche, les femmes à poil!
Ah non mince, ça a trop à voir avec la bd…
Euh… alors je pourrais parler de la solidarité des peuples, attitude pouvant sauver l'humanité… Mais ça aussi ça pourrait se rapporter à la bd.
En fait tout peut se rapporter à la bd si on en a la volonté.

(je peux vous le faire version Yoda, si vous voulez)

Un dernier mot ?

Merci.
Merci à vous de m'inviter. Et merci aux lecteurs qui persisteront à venir me voir malgré l'air blasé que je peux avoir dans cet interview.

Illu-djou-festiblog200903

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards