Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

août 28
Invitée 2009 #60 : Marion Montaigne

Invitée 2009 #60 : Marion Montaigne

Posté par We Do BD

Notre 60ème invitée était déjà présente l'année dernière et sera de nouveau parmi nous en septembre. Elle représente la caution scientifique et sérieuse du Festiblog. Voici Marion Montaigne, tenancière du célèbre blog Tu mourras moins bête :

Festiblog

Qui es-tu ?

Marion Montaigne

Comment as-tu commencé à dessiner ?

Aucune idée.

As-tu suivi une formation ?

Bac ES puis une année à l'Atelier de Sèvre, un passage à l'école Estienne et deux ans de formation aux Gobelins en section animation.

Peux-tu présenter ton blog ?

Il s'agit d'un site BD rigolo-scientifique. Normalement, la plupart des infos données sont justes mais elles sont souvent détournées. Pour reconnaître le vrai du faux, je cite toujours à la fin de l'article mes sources. Ainsi les gens peuvent se documenter plus et les pros viennent mettre un commentaire pour les corriger parce que sur internet, y a souvent des infos erronées et moi, ben je ne peux pas vérifier toujours toutes mes sources.

Atol



Pourquoi as-tu commencé à bloguer ?

Parce que c'était l'été, je ne partais pas en vacances, je m'ennuyais et j'avais des planches dans mes carnets de brouillons inexploitées. Alors je les ai mises en ligne. Au début, j'ai fait plusieurs articles en ne les montrant à personne, puis en autorisant à des amis. Quand j'étais prête à le lancer en pâture au monde du web, j'ai écrit à Boulet. Et voilà. Un article chez Boulet, c'est 7 000 visiteurs assurés!

Quel public voulais-tu rencontrer ?

Je ne sais pas. Je n'y ai jamais pensé. Ça m'est un peu égal.

Igor-grichka-explosion Et finalement qui sont tes lecteurs ?

En regardant les sondages, je pense qu'il s'agit de travailleurs, qui se connectent surtout au boulot avec un pic à la pause de midi. J'ai pas mal de trentenaires qui viennent me voir en dédicace et des scientifiques qui m'écrivent. J'en ai même deux de l'observatoire de Paris qui faisaient des concours de questions et me les envoyaient. J'ai rencontré un chercheur en théorie des graphes(?) et un spécialiste des galaxies spirales...

Combien de temps passes-tu en moyenne sur tes notes ?

Je dois bien passer 6 ou 8 heures pour une note. Souvent, le samedi ou le dimanche, je vais à la médiathèque de mon quartier (ouverte le dimanche), je peux y passer 2h à feuilleter des livres sur n’importe quoi pour trouver un sujet. Je prends des notes, j’emprunte le bouquin. Je potasse ça tout le week-end. Si je suis en forme, je fais des brouillons le dimanche ou le lundi soir. Sinon, je commence à stresser. Le lundi soir, je redessine tout à l’encre, le mardi faut qu’il n’y ait plus que la couleur et la mise en ligne à faire. C’est la mise en ligne qui me prend bizarrement le plus de temps. Et à côté je fais mon travail d'auteur-illustrateur.

Est-ce que ce sont des dessins spécialement faits pour le blog ?

Oui.

Avec quoi dessines-tu ?

Directement à la plume, si je rate le dessin, je le refais à côté. Je ne colorise que les bons et je fais le tri sur photoshop.

Quelles sont tes influences graphiques ?

J'ai dû digérer les Reiser et Gotlib que je regardais (sans lire, j'avais la flemme). A une période, je rigolais toute seule en lisant Docteur Slump. Et à 14 ans, je me suis promise de savoir dessiner aussi bien que Katsuhiro Otomo. 15 ans après... on peut dire que j'en suis loin.

Combien de temps passes-tu sur les blogs des autres ?

Aucune idée puisque c'est comme des micro-sommeils incontrôlés. Un de temps en temps, quand j'y pense, pas tous les jours, pas longtemps. Moins d'une demi-heure. Sinon, ça fait mal à la tête.

Dinosaures



Quels sont ceux dont tu es fan ?

Évidemment, je suis ce que fait mon voisin d'atelier Bastien Vivès, parce que je le vois regarder sa page blanche pendant 45 min avant de dessiner quelque chose et que je vois rarement la suite avant le lendemain et parce que ce type est un fou. Je suis Monsieur Boulet qui est un peu aux bloggers BD ce que Johnny est à la chanson française. J'ai découvert le blog de Ugo Bienvenu et depuis, je suis jalouse. J'en suis d'autres qui n'ont rien à voir avec la BD.

Igor-grichka As-tu fait des rencontres grâce aux blogs ?

L'an dernier, c'était mon premier festiblog et j'ai croisé Bastien Vivès. A cette période, mon atelier allait être dissout (chassé par le propriétaire). Alors Bastien m'a recueillie et accueillie à son atelier "Manjari and Partners" tel un petit bichon abandonné au bord de la route. Depuis j'y suis très bien, on me lance la balle et on me nourrit bien.

Es-tu sensible aux commentaires ?

Oui et non. D'abord, j'ai de la chance car j'ai rarement des commentaires violents. Si ça arrive, autre chance, les autres lecteurs me défendent. Mais comme j'ai choisi de ne pas raconter ma vie, mes amours ou autres indiscrétions, les gens ne peuvent pas m'attaquer sur des choses personnelles. Ils ne peuvent critiquer que mon travail ou mon dessin. Au début, on a un peu peur des réactions puis après, on dissocie la critique sans fondement de celle qui est constructive.

Pour toi, quels sont les points forts du blog et de la BD en ligne ?

Il y a quelque chose de très stimulant. On a un petit coup d'adrénaline quand on envoie ses premiers articles. On sait que ça va être vu, on ne sait par qui et les réactions vont être quasi immédiates. Quand on fait un livre, on n'est pas derrière le dos du lecteur pour avoir ses impressions. Là, si. L'autre avantage, c'est que je me censure très peu. Je n'ai pas à attendre l'aval d'un éditeur, ni à discuter sur des détails. On est le seul juge et ça, c'est une formidable liberté. Pour ma part, ça m'a aussi permis de faire ma petite publicité. Des gens qui ne connaissant pas mes BD sont allées les acheter après avoir lu mon blog.

Et les points faibles ?

On n'est pas payé.................... sauf si on est publié après!

Chabal



Comment penses-tu que la blogosphère BD va évoluer ?

Aucune idée. Peut-être comme loft story... en jus de boudin.

Penses-tu que les gens vont de plus en plus lire de BD en ligne ?

Il en faut pour tous les goûts. Faire l'un n'empêche pas l'autre. Je pense que les gens aiment garder : or sur ordinateur, on ne peut pas transmettre. Je crois qu'il y aura donc toujours des gens attachés aux objets, aux livres et donc au papier. Depuis qu'il y a internet, les gens n'ont pas arrêté d'acheter des livres. Enfin j'espère.

De manière générale, penses-tu que la BD numérique (à lire sur le web, sur iPhone, sur PSP...) pourrait nuire à la BD papier ?

On verra. Quelle que soit la réponse, j'ai comme l'impression qu'on n'y peut pas grand chose. On s'adaptera sinon.

Bonellie



Où peut-on voir ton travail en dehors des blogs ?

Dans les librairies!

As-tu des albums ? Peux-tu nous les présenter ?

J'ai fait 4 albums : "le cafard" chez les éditions Lito. C'est ma première BD. C'est un peu l'ancêtre du professeur à Moustache du blog. "Panique organique" chez Sarbacane : c'est l'histoire d'un gamin qui avale un jouet qui se trouvait dans ses céréales. Le jouet en question est un sous-marin que vont utiliser deux bactéries de son estomac, Pistou & Chimou, pour voyager. "La vie des très bêtes" chez Bayard est une compilation d'une rubrique que je dessinais tous les mois pour la revue Dlire. Et "Youri et Margarine dans l'espace" chez Tourbillon, le plus récent. Un bel hommage au cinquantenaire du premier pas sur la lune! Un éléphant et une souris qui vont sur la planète cacahuète... digne de star wars. J'ai fait aussi des illustrations pour Milan, J'ai lu, Nathan...

Qu'attends-tu de ta venue au Festiblog ?

J'aime bien rencontrer mes confrères dont parfois je ne sais pas à quoi ils ressemblent. Sinon c'est intéressant de voir les internautes.

Un dernier mot ?

youpi 

3807714826_d6853d18d7_o

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards