Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

août 23
Invitée 2009 #55 : Louna

Invitée 2009 #55 : Louna

Posté par We Do BD

Chaque année, elle mène tambours battants le traditionnel "Fesse ton blog" (le Off du Festiblog) avec son compagnon. L'année dernière, ils en avaient profité pour venir faire des dédicaces pirates en famille sous les tentes officielles. Du coup cette année on a prévu le coup et on les invite OFFICIELLEMENT (ahahah). Notre 55ème invitée est donc Louna !

Festiblog_interview

Qui es-tu ?

Louna, ou encore LuneRousse, un temps Maxine Leloup, autant de blogs que de pseudos, voire plus... Schizophrène donc, mais depuis que je me soigne, nous allons beaucoup mieux.

Comment as-tu commencé à dessiner ?

Tout le monde dessine tout petit. Après on arrête ou on continu. J'ai donc commencé à dessiner "anormalement" vers l'age de 5-6 ans ou j'avais une curieuse obsession pour les princesses qui perdaient leur soulier.

As-tu suivi une formation ?

Pas en dessin et encore moins en BD, en tout cas. Comment ça, ça se voit ?

Festiblog2 Peux-tu présenter ton blog ?

Un blog de daltonienne tout noir avec du rouge, du blanc et du gris, principalement. J'aime penser que je m'y exprime en toute liberté.

Pourquoi as-tu commencé à bloguer ?

Pour m'obliger à dessiner le plus souvent possible. Mais avant tout, c'est parce que je croyais faire quelque chose d'original. Un jour, un ami m'a montré le blog de Monsieur Le Chien, je me suis dit "Ouah, c'est génial comme concept, je veux faire pareil !". Et puis j'ai découvert qu'en fait, on était déjà pas mal sur le créneau (à l'époque quand même beaucoup moins qu'aujourd'hui) et que pour l'originalité du concept, je pouvais repasser. Tant pis, je serai originale une prochaine fois.

Quel public voulais-tu rencontrer ?

Je suis partie du principe que ce n'est pas à moi de choisir mes lecteurs, mais à eux de me choisir. Tout visiteur qui apprécie mes dessins est forcément quelqu'un de bien, non ? C'est pas eux qui me contrediraient en tout cas.

Et finalement qui sont tes lecteurs ?

Quand je ne me décrivais aucune vie sentimentale sur mon blog, je savais que j'avais un public majoritairement masculin agé entre 18 et 22 ans, aimant les trucs pseudo-hardcore. Je n'avais même pas besoin de me poser la question tellement c'était évident dans les mails que je recevais et dans les commentaires. Aujourd'hui je n'en sais trop rien. Ce sont des lecteurs de blogs (pas que du mien, je veux dire) âgés de 13 à 45 ans voire plus jeunes ou plus vieux, filles, garçons, vénusiens, et même parfois d'autres blogueurs... C'est très varié. Et ça fait encore plus plaisir.

Combien de temps passes-tu en moyenne sur tes notes ?

Moins j'en passe mieux c'est, le but de l'exercice étant d'être le plus spontanée possible, donc je dirais pas plus d'une heure ou deux par mise à jour. Mais je peux être capable d'y passer deux jours, ce qui est un exploit pour moi.

Est-ce que ce sont des dessins spécialement faits pour le blog ?

Quasiment la plupart du temps. Mais pas que. Autant rentabiliser, en bonne fainéante que je suis.

Avec quoi dessines-tu ?

Principalement feutres fin noir, et feutres à alcool de type pantone. Mais je ne crache pas sur la tablette, la plume ou le pentel, et l'aquarelle pour la mise en couleur.

Quelles sont tes influences graphiques ?

Diverses et variées. Elles ne se voient pas forcément dans le résultat final, mais j'ai beaucoup appris de Yukito Kishiro (Gunnm), l'univers graphique de Tim Burton, Loisel et ses pulpeuses femelles aux seins lourds et aux hanches pleines (mioum), pas mal d'autres à qui j'ai pris juste un truc, une astuce... Il y a aussi mes dieux, Franquin, Gotlib... des-quels je n'ai pas ressenti une réelle influence active, mais dont l'impact bédéphile est tel sur ma vie qu'il m'est impossible de nier une trace aussi infime soit-elle. Plus modestement et plus concrètement, je dois beaucoup à la jeune dessinatrice Nephyla (ou encore La Petite Araignée) dont les coups de fouet au passage, m'ont fait plus progresser en 3 ans que toute ma vie avant.

Festiblog3



Combien de temps passes-tu sur les blogs des autres ?

Je serais absolument incapable de répondre à cette question. Beaucoup moins de temps aujourd'hui qu'à une certaine époque, j'ai l'impression. En fait, je sais pas, vu qu'il y a de plus en plus de blogs... Oui je sais, c'est super précis. Y'a quand même un truc bizarre. Je suis la seule a aller sur certains blogs assez inintéressant dans le fond et la forme et à ne pas accrocher à d'autres vraiment bon que ce soit dans le dessin ou la narration ? On me souffle que j'ai peut être des goûts de chiotte.

Quels sont ceux dont tu es fan ?

Je ne suis pas fan dans l'âme. Et j'aime pas cette expression, comme tout ce qui implique un manque de contrôle sur soi. Mais si je devais dénoncer, je dirais Esther, La Petite Araignée, Morpheen... Y'a aussi X-aël. Elles sont sexy, en plus. Y'a le blog de Neio (qui n'a un blog que pour présenter son vrai travail), un garçon dont je suis le travail depuis quelques années et qui me bluffe par ses progrès. Il était persuadé à une époque que j'étais meilleure que lui, j'ai jamais osé le détromper... il m'a dépassé et de loin depuis bien longtemps. Et y'a tous ceux que je ne citerai pas parce qu'on sort du cadre "fan hardcore". Tiens d'ailleurs, y'a qu'à voir, je n'ai pas mis de liens sur mon blog...

Festiblog4 As-tu fait des rencontres grâce aux blogs ?

Oui, beaucoup finalement. De très bonnes comme de moins bonnes. Des curieuses, des profondes, des uniques, des superficielles, des agaçantes. En fait, j'ai beau cracher sur les blogs, ce petit vivier est très riche humainement. Mais si je ne devais en parler que d'une, je parlerais de celle du père de mon enfant. Ça, c'est pas rien, quand même. Et bizarrement, contrairement à ce que voudrait me faire croire une légende populaire, je trouve en général les blogueurs plus beaux que sur leurs dessins. Enfin, y'a des exceptions quand même.

Es-tu sensible aux commentaires ?

Moi, sensible aux commentaires ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.

Pour toi, quels sont les points forts du blog et de la BD en ligne ?

Rapidité, Gratuité, sont les deux mamelles de la blogosphère. Des talents découverts plus facilement que sur papier. Interactivité aussi. Communication directe avec l'auteur. Ça c'est du coté du lecteur. Du coté du blogueur, c'est un moyen de se faire remarquer quand les éditeurs vous boudent. Je connais pas mal de blogueurs qui ont pu décrocher de petits contrats plus ou moins importants grâce aux travaux présentés sur leur blog. J'en fait parti, et ça fait bien plaisir. Et puis interactivité, surtout.

Et les points faibles ?

Trop de choix. C'est pas assez élitiste, tout ça. Il faudrait avoir un diplôme pour faire un blog, tiens. Je suis sure qu'on aurait moins de déchets comme ça. Ah ah ah. C'était ma minute "peau de vache". Pour moi, le point faible du blog, c'est la tendance à la facilité. Je vois souvent des blogueurs avec un certain potentiel finir par se reposer sur leurs lauriers. Non je ne donnerai pas de noms, à part le mien peut-être. Les plagieurs (volontaires ou non), les redondances... Trop de blogs, je vous dit. Y'a des choses qui m'énervent un peu voire même parfois beaucoup, je ne m'étendrai pas là dessus ici, c'est pas le sujet. Venez me voir si vous voulez en parler, je suis open. Qui a dit que tout était question d'égouts et de douleurs ? On disait tout à l'heure que j'avais des goûts pourris...

Comment penses-tu que la blogosphère BD va évoluer ?

Je n'en ai absolument aucune idée, et je ne suis pas sure d'avoir envie de le savoir. Les éditeurs papier étant de plus en plus frileux, ça serait bien que ça gratifie de plus en plus des gens vraiment méritants. J'espère que les "points faibles" ne prendront pas le dessus sur les "points forts". Quand je vois ce qui s'édite parfois... mais surement encore une questions de goûts persos, oui on va dire ça.

Penses-tu que les gens vont de plus en plus lire de BD en ligne ?

J'espère, parce que vu qu'il y a de plus en plus de BD en ligne, si on doit se partager les lecteurs, ça va moins m'en faire.

De manière générale, penses-tu que la BD numérique (à lire sur le web, sur iPhone, sur PSP...) pourrait nuire à la BD papier ?

Vu que je n'ai jamais fait autant de découverte BD papier et que je n'en ai jamais autant lu que depuis que je lis de la BD numérique, j'ose espérer qu'il en sera de même pour tout plein de monde. Non honnêtement, je vois mal comment ça serait possible. Il y a encore plus de lecteurs de BD papier que de BD numérique, et les vraies "stars" de la BD sont encore ceux sur papier, du moins c'est mon impression perso, je peux me tromper. Est-ce une bonne chose ? ça, c'est une autre histoire.

Où peut-on voir ton travail en dehors des blogs ?

Moi, du travail ? Si je bossais, ça se saurait...

As-tu des albums ? Peux-tu nous les présenter ?

Le jour où ça arrivera... Non désolée, j'aimerai bien, mais je suis trop flemmarde (défaitiste ?) pour ce genre d'entreprise.

Qu'attends-tu de ta venue au Festiblog ?

Rencontrer certaines personnes (je ne citerai pas Pierrot, il avait qu'à me citer, na) et en revoir d'autres (Melaka, un peu plus que 10 minutes cette fois, j'espère !). Rigoler, parler, boire (de la bière pas périmée de préférence), dessiner (vu qu'on a pas le choix), "putasser" (j'suis sure que y'a grave moyen au diner des auteurs), s'amuser... - message subliminal - Et puis les lecteurs qui viennent vous voir avec des petites douceur, j'adooore ! - fin du message subliminal -

Parle-nous d'un truc qui n'a rien à voir avec la BD et que tu aimes ?

J'aurais pu vous parler de mon fils, parce que quand une mère parle de son rejeton, en général ça a tendance à faire ch*** tout le monde (moi la première). Si je vous parlais de Dofus ? Remarque, je m'y suis mise grâce à Melaka, auteuse de BD et aussi pour approfondir un univers graphique (si si !), ça a donc un vague rapport avec la BD. En fait, c'est pas si facile comme question... Je peux pas plutôt vous parler des trucs que j'aime pas ?

Un dernier mot ?

J'avais trouvé une réponse terrible à cette question... mais je l'ai oublié, c'est nul. Ah je remercie les parraines d'avoir pensé à m'inviter, et les gens, venez au Festiblog, parce qu'en même temps, y'a le Fess-Ton-Blog ^^ (pour reposer ceux qui fatiguent de faire la queue)

Festiblog_end

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards