Le blog du festival

Les news We Do BD et l'actualité de la BD numérique

août 28
Ced, invité 2008 #32

Ced, invité 2008 #32

Posté par We Do BD

Présent lui aussi l’année dernière avec 30JoursBD, il fait également parti de ceux qui intègre pour la première fois la liste des invités officiels du Festiblog. Notre 32ème invité est Ced.

Ced_illus_interview2008


Qui es-tu ?
Cédric-Hubert de la Huchebottière, dit ced.

Comment as-tu commencé à dessiner ?

Un peu comme tout le monde. J'ai commencé par des arbres. Puis j'ai fait des maisons, je crois. De temps en temps, je dessinais des membres de ma famille, et, lors de courts moments de folie créative, je rajoutais mon chien. Un tournant dans ma vie a été quand j'ai arrêté de dessiner des sourires à mes soleils, et que je me suis rendu compte que le ciel n'était pas une masse plate dans le ciel. Puis l'escalade infernale; j'ai redessiné des personnages de bd sur mes cahiers de classe, des pifs par ci, des Gastons par là, des Astérix en veux-tu en voilà. Depuis je n'arrive plus à m'en passer, je suis activement à le recherche d'une bonne thérapie.

As-tu suivi une formation ?
Formation de "Graphiste utilisant Xpress sans aucune créativité" option "fais ton boulot et meurs d'ennui".

Peux-tu présenter ton blog ?
Mon blog est un maelström de trucs vaguement humoristiques ayant un intérêt relatif. Mais bon, c'est mon blog.

Pourquoi as-tu commencé à bloguer ?
Par effet de mode.

Quel public voulais-tu rencontrer ?
Des amis, principalement.

Et finalement qui sont tes lecteurs ?
Des amis, mais dont je ne connais pas le nom pour la majorité.

Combien de temps passes-tu en moyenne sur tes notes ?
Ça dépend des notes, selon si elles sont en noir et blanc, en couleur, ou si je veux tester une nouvelle technique. Parfois une heure, parfois 5.

Est-ce que ce sont des dessins spécialement faits pour le blog ?

Oui, mis à part quelques affiches ou autres travaux que je rajoute parfois, en bonus.

Avec quoi dessines-tu (crayons, pinceau, palette...) ?
Avec tout ça, oui.

Quelles sont tes influences graphiques ?
Pfou... Il y en a tellement. Pour les graphismes, pas mal d'américains, Chris Bachalo, Frank Cho, Jim Mahfood, Stuart Immonen, Matt Groening, mais la principale inspiration vient de Bill Watterson et ses Calvin & Hobbes. Niveau écriture, pas de grosses influences majeures, ou alors inconscientes.

Combien de temps passes-tu sur les blogs des autres (par jour ? par mois ?) ?
Trop.

Quels sont ceux dont tu es fan ?

Je suis fan d'un grand nombre de blogs, mais je ne vais en citer qu'un, qui est sur le point de mourir, et on n'a pas le droit de laisser faire ça. Des gens mangent, dorment, s'amusent et ne se rendent pas compte du drame qui se joue sur la toile. Alors voilà, au nom de la liberté, du rire, et des escalopes milanaises, Monsieur le Chien, je vous aime.

As-tu fait des rencontres grâce aux blogs ?
Énormément, rien qu'avec le Festiblog l'année dernière j'ai de quoi remplir des carnets d'adresses entiers.

Es-tu sensible aux commentaires ?
Plutôt oui. J'essaie d'y répondre à la majorité. En tout cas c'est bien sympathique à des gens de prendre le temps d'écrire des trucs concernant les gribouillis qu'on fait. Ça prouve qu'on les touche. Ou qu'on les fait rire. Ou qu'ils veulent faire de la pub pour leur blog.

Pour toi, quels sont les points forts du blog et de la BD en ligne ?

On y fait tout ce qu'on veut ! Personne derrière son épaule pour vous dire "hé je vois pas le personnage comme ça" ou "c'est globalement de la nécrophilie quand même votre illustration là". Une liberté totale, des comptes à rendre à personne.

Et les points faibles ?
On y fait tout ce qu'on veut ! Donc des fois y'a des trucs... bin.. pas terrib' terrib' quoi...

Comment penses-tu que la blogosphère BD va évoluer ?
Elle va continuer à croître jusqu'à ce que Matt de BlogBd.fr fasse un infarctus.

De manière générale, penses-tu que la BD numérique (à lire sur le web, sur iPhone, sur PSP...) pourrait nuire à la BD papier ?

Nope. Pas de risques, parce qu'une BD sur Papier ne s'éteint pas quand on n’a pas d'électricité. Et puis ça commence à faire mal au bras de tenir un écran d'ordinateur à bout de bras au lit le soir.

Où peut-on voir ton travail en dehors des blogs ?

Dans mon album BD, "Contes à Dormir Debout", qui parodie et modernise les contes de notre enfance, aux (incroyables) éditions Makaka. Puis dans sa suite, qui n'est pas encore sortie, puis aux éditions Carabas, bientôt. Et puis dans plein d'affiches de matches d'improvisation sur les murs de Toulouse.

As-tu des albums ? Peux-tu nous les présenter ?
Festiblog, je te présente "Contes à Dormir Debout". "Contes à Dormir Debout", je te présente Festiblog.

Qu'attends-tu de ta venue au Festiblog ?

Qu'elle soit au moins aussi chouette que celle de l'année dernière. Et encore, l'année dernière, je n'étais pas invité officiel.

Parle-nous d'un truc qui n'a rien à voir avec la BD et que tu aimes ?

L'improvisation théâtrale ! J'aime ça, des fois plus que la BD. En fait c'est cyclique, lorsque je me sens bon en impro je me sens minable en BD, et vice versa.

Un dernier mot ?

oui.

« note suivante | Accueil | note précédente »

Commentaires

Entrée libre et gratuite grâce au soutien de nos sponsors et partenaires

Nos sympathiques voisins

  • Blogs BD FR
  • Madmoizelle.com
  • CFSL.NET
  • Amilova
  • Sandawe
  • Onaprut
  • A Nous Paris
  • 23H BD
  • Golden Blog Awards